bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Assurance de prêt immobilier

Lors de la souscription d’un crédit pour l’achat d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain, l’organisme de prêt va vous proposer une assurance. Souscrire une telle garantie permet de sécuriser un crédit et est avantageux à la fois pour l’emprunteur et le prêteur.

D’ailleurs, si vous ne prenez aucune assurance de prêt immobilier, celui-ci peut vous être refusé. Néanmoins, vous avez la possibilité de choisir une autre assurance que celle proposée par l’organisme de crédit dès lors que les garanties sont similaires.

Je calcule le coût de mon assurance

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

Guide assurance de prêt

Loi Hamon, le droit de changer d’assurance de prêt immobilier

La loi Hamon a renforcé les droits des emprunteurs en leur permettant de changer d’assurance de prêt immobilier la première année.

Lire la suite

La loi Lagarde et la délégation d’assurance de prêt immobilier

Vous allez souscrire un crédit immobilier ? Voici toutes les infos sur la loi Lagarde qui permet la mise en place une délégation d’assurance pour votre prêt.

Lire la suite

Délégation d’assurance de prêt immobilier : condition et mise en œuvre

La loi Lagarde permet mettre en œuvre une délégation d’assurance de prêt immobilier afin de choisir un autre contrat que celui fourni par le prêteur.

Lire la suite

Lexique assurance de prêt

L'assurance de prêt est obligatoire pour la souscription d'un emprunt. Bien choisir son assurance de prêt grâce au lexique emprunteur. Simulation en ligne. Economisez jusqu'à 50% par rapport à votre banque.

Lire la suite

Guide sur les risques spécifiques en assurance de prêt

Assurance emprunteur crédit immobilier et sport à risque

Si vous pratiquez un sport considéré comme à risque par les assureurs, retrouvez toutes les infos pour obtenir une assurance emprunteur crédit immobilier.

Lire la suite

Assurance emprunteur métier à risque : des garanties adaptées

La souscription d’une assurance emprunteur métier à risque permet de bénéficier de garanties adaptées à sa profession et donc d’une meilleure couverture.

Lire la suite

Assurance crédit immobilier et personnes à risque aggravé de santé

Découvrez les différentes solutions en matière d’assurance crédit immobilier pour les personnes présentant un risque aggravé de santé.

Lire la suite

Obtenir un crédit après 50 ans : le problème de l’assurance emprunteur

Les difficultés pour obtenir un crédit après 50 ans concernent principalement l’assurance emprunteur.

Lire la suite

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Les garanties couvertes par un contrat d’assurance emprunteur

Une assurance de prêt immobilier, comme la plupart des assurances liées à un crédit, couvre trois types de garanties : perte d’emploi, invalidité et décès.

La garantie perte d’emploi

Tous les contrats d’assurance ne prévoient pas cette garantie. Mais elle est très fréquente en matière de prêt immobilier. Elle permet de couvrir le risque d’un licenciement. Si l’emprunteur perd son travail, l’assureur va régler à sa place les échéances restant à payer. La mise en œuvre de cette garantie diffère selon les assurances. La démission n’est pas couverte par cette garantie ainsi que la rupture conventionnelle.

La garantie invalidité

Cette garantie incluse dans l’assurance de prêt immobilier couvre différentes situations selon les termes du contrat conclu. On distingue généralement 4 types de garantie invalidité :

  • Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) : incapacité d’exercer une activité rémunérée (invalidité professionnelle) et besoin d’assistance pour réaliser les actes de la vie courante (invalidité fonctionnelle). Cet état doit se déclarer avant l’âge de 65 ans.
  • Invalidité permanente totale (IPT) : il s’agit d’un état d’invalidité légèrement inférieur à la PTIA. Pour que la garantie soit mise en œuvre, il faut que le taux d’invalidité soit égal ou supérieur à celui prévu au contrat.
  • Incapacité temporaire de travail (ITT) : dans ce cas, la garantie peut jouer après un délai de carence défini au sein du contrat (généralement 90 jours). Elle cesse dès lors que l’assuré a repris son activité professionnelle.
  • Invalidité permanente partielle (IPP) : le taux d’invalidité ouvrant droit à la mise en œuvre de cette garantie est nettement inférieur à celui prévu en cas d’IPT. Il s’agit donc d’une garantie beaucoup plus avantageuse.

La garantie décès

Il s’agit d’une garantie obligatoire lors de la souscription d’un crédit immobilier en France. Sa mise en œuvre peut être encadrée par certaines exclusions concernant les causes du décès : suicide, overdose, etc.

L’intérêt d’assurer un crédit immobilier

L’assurance de prêt immobilier est demandée par quasiment tous les organismes de crédit. Celle-ci ne doit pas être considérée comme une nouvelle taxe. Une telle assurance est réellement importante et nécessaire à la fois pour l’emprunteur et le prêteur.

Sécuriser le contrat de prêt pour les deux parties

La souscription d’une assurance de prêt immobilier permet à l’emprunteur d’anticiper la survenue d’évènements l’empêchant d’honorer les échéances de son crédit. L’assureur prend alors le relai, évitant ainsi la vente ou la saisie du bien immobilier.

Elle permet aussi de garantir à l’organisme de crédit le remboursement du prêt même en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré.

Eviter de mettre en place une garantie personnelle ou réelle

En l’absence d’assurance de prêt immobilier, les organismes de crédit sont en droit de demander des garanties personnelles ou réelles à l’emprunteur. Il s’agit de mesures d’hypothèque, de nantissement ou de cautionnement. Ces différentes solutions mettent en péril le patrimoine et/ou la situation financière de l’emprunteur.

La souscription d’une assurance prêt immobilier

Le choix de l’assureur

L’emprunteur n’est pas obligé de souscrire le contrat d’assurance que lui propose l’organisme de crédit. Grâce à la loi Lagarde, il peut également proposer son propre assureur. On parle alors de délégation d’assurance. Cette option suppose l’accord du prêteur qui vérifiera auparavant que les garanties sont similaires à celles proposées par son assureur.

L’obligation d’information de l’organisme de crédit

Dès la première simulation de prêt immobilier, l’organisme prêteur doit remettre au futur emprunteur une fiche détaillant les garanties demandées au niveau du contrat d’assurance ainsi qu’une estimation du coût de l’assurance qu’il propose. Vous pouvez ainsi contacter d’autres assureurs et comparer les différentes offres.

La possibilité de se rétracter

Il est possible de résilier son assurance de prêt immobilier à condition d’en proposer une autre avec des garanties similaires. La première année, la loi Hamon permet d’effectuer cette résiliation à n’importe quel moment. Ensuite, elle devra être exercée deux mois avant l’échéance du contrat d’assurance. L’organisme de crédit n’est pas obligé de l’accepter. Cependant, son refus devra être motivé.

Quid en cas de co-emprunt ?

Il est fréquent qu’on réalise un emprunt à deux. Or un contrat d’assurance de prêt immobilier vise des situations individuelles comme le décès, la perte d’un travail ou une invalidité. Il est donc important de bien définir au sein du contrat la part du capital attribuée à chaque emprunteur. Il existe deux possibilités :

  • Chaque emprunteur est assuré pour 100% du capital : dans ce cas, le décès, l’invalidité ou la perte d’emploi d’un des co-emprunteurs ne suffit pas à faire jouer l’assurance. C’est à l’autre emprunteur de rembourser la totalité du capital restant à payer.
  • Chaque emprunteur est assuré pour un pourcentage défini du capital : l’assurance intervient donc à hauteur du capital assuré pour la personne décédée, licencié ou invalide. Le co-emprunteur devra continuer à rembourser sa part.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Assurance emprunteur et droit à l’oubli : comment en bénéficier ?

L’obtention de certains crédits est subordonnée à la conclusion d’une assurance emprunteur. Il s’agit d’une garantie pour l’organisme prêteur d’être...

lire la suite

Danger des perturbateurs endocriniens et conseils pour s’en prémunir

Les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus souvent mis en cause face à l’augmentation de certaines maladies, la baisse de la fécondité,...

lire la suite

Résiliation annuelle de l’assurance emprunteur : modalités pratiques

La possibilité de résilier son assurance emprunteur prévue initialement au sein du projet de loi Sapin 2 avait été censurée par le Conseil...

lire la suite