bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier

L’assurance d’un crédit immobilier joue un rôle majeur dans le coût total de celui-ci puisqu’elle peut représenter plus de 30% de ce dernier.

Le taux d’assurance est donc très important et doit être négocié pour faire diminuer le taux annuel effectif global (TAEG) du crédit.

Grâce à la délégation d’assurance, les particuliers peuvent rechercher le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier et souscrire un autre contrat que celui présenté par l’organisme de crédit.

Les différents taux d’assurance

TAEA et taux moyen d’assurance

Le TAEA ou taux annuel effectif d’assurance est rendu obligatoire depuis octobre 2014. Il doit être expressément indiqué sur le contrat et sur la fiche d’informations remise à l’emprunteur. Il permet de comparer les offres d’autres compagnies d’assurance, peu importe qu’elles utilisent un taux fixe ou un taux variable. Il augmente donc la visibilité du coût de l’assurance pour les personnes qui ne sont pas au fait du mode de calcul des cotisations.

Le taux moyen d’assurance est le taux rapporté au capital emprunté. Il est possible de l’additionner au taux d’intérêt pour avoir une vision globale du coût total.

Taux fixes et taux variables

Il existe deux types de taux d’assurance de prêt immobilier : des taux fixes ou variables.

Les taux fixes sont présents dans tous les contrats de groupe et certains contrats individuels. Ils sont calculés sur le montant total du crédit et sont stables pendant toute la durée du remboursement. Ils sont généralement plus élevés pour les personnes de plus de 35 ans et moins élevés pour les investissements locatifs.

Les taux variables sont généralement utilisés au sein des contrats individuels. Ils sont recalculés tous les ans en fonction du capital restant à rembourser et de l’âge de l’emprunteur. Ils sont ainsi plus élevés au début de la période de remboursement qu’à la fin.

Un indicateur du coût d’une assurance

Trouver le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier permet de réduire le coût total de cette dernière. Pour comparer les différentes offres d’assurance, l’emprunteur peut s’appuyer sur :

  • le coût total de l’assurance durant toute la durée du remboursement,
  • le taux moyen d’assurance,
  • le TAEA.

Ces 3 éléments doivent être présents sur les fiches d’information remises lors de la négociation d’un crédit immobilier. Ils doivent être pris en compte lors de la comparaison de plusieurs offres d’assurance. Mais il est important de prendre le temps de bien comparer les garanties couvertes également.

Il est parfois préférable de préférer un contrat légèrement plus cher mais plus protecteur qu’une assurance pas chère dont les garanties sont difficilement applicables.

Les éléments pris en compte pour déterminer le taux d’assurance

Chaque compagnie d’assurance a son propre barème pour établir ses taux d’assurance. Elle se base notamment sur les éléments suivants :

  • l’état de santé de l’emprunteur : sa situation médicale peut augmenter les risques qu’une des garanties soit mise en œuvre ;
  • la pratique d’un sport considéré comme dangereux par les compagnies d’assurance ;
  • l’exercice d’une profession à risque.

Le taux d’assurance est donc plus élevé pour les personnes présentant un de ces 3 risques. En effet, la probabilité qu’elles soient dans une situation justifiant la mise en œuvre d’une des garantes est plus importante.

Trouver le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier grâce à la délégation d’assurance

La délégation d’assurance encadrée par la loi Lagarde et la loi Hamon permet de choisir un autre assureur que celui proposé par son organisme de crédit.

Il est donc possible de réaliser des économies en choisissant un meilleur taux d’assurance de prêt immobilier.

D’ailleurs, depuis la mise en place de ce mécanisme, on observe une baisse des taux pour répondre à la concurrence qui s’est installée entre les différentes assurances.

Ce phénomène devrait encore s’accentuer car un nombre réduit de personnes ont eu recours à ce dispositif. Or une fois que celui-ci sera plus populaire, le concurrence sera encore plus importante.

A savoir : le fait de changer d’assurance emprunteur en cours de contrat n’augmente pas le coût total du crédit. En effet, l’organisme de prêt n’a pas le droit de demander le paiement de frais supplémentaires pour la mise en place d’un avenant au contrat.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir

Depuis le 1er Janvier 2018, la possibilité de changer annuellement l’assurance de son crédit immobilier offre la possibilité aux fournisseurs de...

lire la suite

Téléconsultation médicale : plainte du Cnom

Le 14 novembre 2017, le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a publié un communiqué indiquant qu’il saisissait le TGI de Paris et portait...

lire la suite

Surtaxe d’impôt sur les sociétés appliquée aux mutuelles

Le 14 novembre 2017, l’Assemblée nationale a définitivement tranché la question de l’application de la surtaxe d’impôt sur les sociétés aux banques...

lire la suite