bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

L’incidence des métiers à risques sur le coût de l’assurance emprunteur

Une étude du magazine Capital met en évidence le coût plus élevé de l’assurance emprunteur pour les personnes qui exercent une profession considérée comme à risques.

Les chiffres présentés montrent des écarts de 2000€, 4000€, voire même 8000€ et plus sur le coût total d’une assurance de prêt selon le métier déclaré par l’emprunteur.

S’ajoute à cela le choix de souscrire l’assurance de groupe proposée par la banque ou d’opter pour un contrat individuel. Pour ce dernier type de contrat, les différences de tarifs sont constatées en fonction de la profession de l’emprunteur. Mais le coût global de l’assurance est tout de même moins élevé.

Le constat : un tarif plus élevé selon les professions des emprunteurs

Selon les chiffres publiés par le magazine Capital, un cadre de bureau qui emprunterait 200 000 € se verrait proposer une assurance de groupe dont le coût total serait de 13 600 €.

Pour le même montant, un ouvrier devant manipuler des objets lourds ou dangereux se trouverait face à une assurance de groupe dont le montant total serait de 23 232 €. Presque 10 000 € d’écart.

Il s’agit donc de sommes importantes qui ont une réelle incidence sur le coût global du crédit immobilier.

Les métiers considérés à risques par les assurances sont notamment

  • les professions liées à la sécurité et au respect de l’ordre public comme les militaires ou les forces de l’ordre ;
  • les professions avec des risques d’accidents plus élevés comme les professionnels du transport, les ouvriers qui manipulent des objets lourds, les pilotes d’avion, les employés qui exercent dans des conditions pénibles comme les marins, etc.

Quelle solution pour les emprunteurs exerçant une profession considérée comme à risques ?

Le législateur a mis en place le dispositif de la délégation d’assurance qui permet de souscrire un autre contrat que celui proposé par la banque. Celui-ci a été assorti de mesures destinées à faciliter son utilisation par les emprunteurs. Cela leur permet ainsi de souscrire une assurance spécialisée pour les métiers à risques qui sera plus adaptée que le contrat de groupe proposé par la banque.

La délégation d’assurance pour faire jouer la concurrence

Les emprunteurs ne sont pas obligés de souscrire le contrat de groupe proposé par la banque auprès de laquelle ils ont obtenu un crédit immobilier. Ils peuvent se tourner vers une assurance individuelle dès lors que cette dernière respecte le principe d’équivalence des garanties. Cela signifie qu’elle doit couvrir les mêmes risques à un taux similaire. Elle peut également proposer des garanties supérieures comme c’est le cas des assurances spécialisées pour les professions à risques.

La délégation d’assurance peut se faire à n’importe quel moment les 12 premiers mois qui suivent la signature de l’offre de crédit. Passé ce délai, les emprunteurs doivent attendre la date d’échéance de leur contrat et respecter le délai de préavis.

Une solution qui concerne tous les emprunteurs

Le choix de la délégation d’assurance n’est pas pertinent uniquement pour les emprunteurs ayant un métier à risques. Toutes les professions sont concernées par les avantages offerts par ce dispositif. En effet, en reprenant les chiffres publiés par Capital, on constate qu’un cadre de bureau peut faire une économie de 9 000 € en optant pour un contrat individuel au lieu d’un contrat de groupe.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies