bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

La reconnaissance des proches aidants : une des problématiques de la dépendance

11 millions, c’est le nombre estimé de proches aidants en France. Celui-ci est amené à augmenter dans les prochaines années avec l’augmentation des personnes en état de dépendance.

Ces proches qui aident au quotidien un membre de leur famille, un voisin, un proche sont aujourd’hui pris en compte lorsqu’on envisage les mesures destinées à améliorer la prise en charge de la dépendance en France.

Mais l’une des principales difficultés est l’hétérogénéité de ces proches aidants. Plusieurs profils se cachent derrière cette même appellation. Toutes les tranches d’âges sont concernées ainsi que toutes les classes sociales et les catégories de population.

Cela rend donc plus difficile la mise en place de mesures adéquates pour les accompagner et les soulager. Or il est maintenant admis qu’une meilleure reconnaissance des proches aidants permettrait une meilleure prise en charge de la dépendance.

Une méconnaissance des dispositifs existants

Le constat est le même pour la plupart des proches aidants : l’accompagnement au quotidien d’un proche en situation de dépendance se fait souvent au détriment de la propre santé de l’aidant. Celui-ci se retrouve souvent en situation d’isolement social, de difficultés scolaires pour les plus jeunes, de soucis financiers, d’épuisement physique et émotionnel pouvant conduire à des situations parfois dramatiques…

La reconnaissance des proches aidants a permis la mise en place de certains dispositifs d’accompagnement visant à les soulager dans leur quotidien. Cela passe par la possibilité de prendre des congés spécifiques, de bénéficier d’une aide au répit de l’ordre de 500 € par an pour pouvoir laisser le relai à un professionnel le temps de quelques jours de vacances par exemple, etc.

Mais toutes ces mesures ne sont pas connues des proches aidants qui se retrouvent confrontés à une multitude d’acteurs et d’informations. Il leur est difficile de trouver les réponses qui correspondent à leurs besoins propres. C’est pourquoi de plus en plus de voix militent pour la création d’un guichet unique qui permettrait de centraliser toutes ces infos.

De plus, les aides disponibles varient selon les régions, l’âge de la personne dépendante, etc.

Lorsque la personne dépendante a souscrit une assurance dépendance, les proches aidants peuvent bénéficier d’un accompagnement dans leurs démarches. Mais ces contrats de prévoyance ne sont pas encore généralisés.

Un meilleur accompagnement des aidants pour diminuer les coûts de la dépendance

Les enjeux de la reconnaissance des aidants sont multiples. Parmi eux, le coût de la dépendance n’est pas à négliger. Un meilleur accompagnement des proches aidants faciliterait le maintien à domicile des personnes dépendantes. D’une part, cela leur permettrait de vieillir dans des conditions plus agréables. D’autre part, le maintien à domicile coûte moins cher que l’hébergement en Ehpad.

Prendre en compte les besoins des proches aidants permet à ces derniers de ne pas s’oublier et de ne pas négliger leur propre santé. En effet, il est fréquent qu’une sorte de spirale se referme sur eux.

Ils n’ont plus le temps de consulter ou de se soigner. Ils sont épuisés. Tout cela peut les conduire à développer des pathologies plus ou moins graves, qui ont également un coût en matière de dépenses de santé.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies