bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

4 millions de seniors dépendants en 2050

Le 25 juillet dernier, l’INSEE a publié une étude sur la perte d’autonomie des seniors d’ici 2050.

En 2015, on recensait 2,5 millions de personnes âgées en situation de dépendance. Selon les résultats de cette étude, elles seront 4 millions en 2050.

Comment faire face à cette augmentation importante ? Quelles sont les solutions proposées pour financer la dépendance ? En effet, souffrir d’une perte d’autonomie engendre des frais que cela soit pour un hébergement en Ehpad ou pour un maintien à domicile.

Le rapport Libault sur la dépendance remis le 28 mars dernier émet plusieurs propositions qui sont actuellement étudiées. Un projet de loi relatif à la prise en charge de la dépendance est, en effet, attendu pour l’automne 2019.

Personnes âgées en perte d’autonomie : un nombre de plus en plus important

En 2015, un recensement avait permis de comptabiliser le nombre de personnes âgées ainsi que le pourcentage d’entre elles qui étaient dans un état de dépendance. Ainsi, sur les 16 millions de seniors recensés en 2015, 2,5 millions étaient considérés comme dépendant.

En 2050, l’étude de l’INSEE prévoit une augmentation de 8 millions du nombre de personnes âgées.

Corollairement, le nombre de seniors en perte d’autonomie va également augmenter. L’INSEE fait une projection de 4 millions de personnes âgées dépendantes en 2050.

Dans le cadre de cette étude, est considérée comme dépendante une personne âgée qui

  • a besoin d’aide pour effectuer certains gestes de la vie quotidienne comme se déplacer, s’habiller, s’alimenter ou faire sa toilette : l’INSEE parle alors de perte d’autonomie correspondant aux niveaux GIR 3 et 4 ;
  • ne peut plus quitter son lit ou est en fauteuil et/ou a ses fonctions cognitives altérées : l’INSEE parle alors de perte d’autonomie sévère, ce qui correspond aux niveaux GIR 1 et 2.

Les solutions face à la perte d’autonomie des personnes âgées

Aujourd’hui, les personnes dépendantes doivent faire le choix entre un placement en Ehpad ou un maintien à domicile avec aménagement du logement et présence d’aidants. Ces deux solutions ont un coût important qui n’est pas absorbé par les aides publiques comme l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

Il convient alors pour les seniors et leur proche de puiser dans l’épargne disponible pour faire face à ces dépenses.

Une autre solution consiste à percevoir une rente ou un capital grâce à une assurance dépendance souscrite plusieurs années auparavant. Cette solution permet d’anticiper une perte d’autonomie et ainsi de prévoir un capital pour payer les dépenses engendrées par cette situation.

Certains responsables voient d’ailleurs dans l’assurance dépendance la solution idéale pour le financement de la perte d’autonomie et évoquent l’idée d’un contrat obligatoire à l’instar des mutuelles d’entreprise. Cette proposition a été rejetée par le rapport Libault. Néanmoins, ce dernier note l’avantage de ces contrats d’assurance.

C’est ainsi que le sénateur émet l’idée de mettre en place des contrats responsables afin d’inciter plus de français à souscrire ce type de contrat de prévoyance.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies