On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Quel est le coût d’une hospitalisation ?

Coût d’une hospitalisation et prise en charge par l’assurance maladie - ADP Assurances

Etre hospitalisé est parfois indispensable suite à un accident ou pour soigner une pathologie. Généralement, une intervention chirurgicale a lieu. Mais il est possible d’être hospitalisé sans qu’aucune opération de chirurgie ne soit pratiquée. Dans tous les cas, le coût d’une hospitalisation n’est pas négligeable.

Il n’est pas pris en charge à 100% par l’assurance maladie sauf dans certains cas spécifiques.

Il est donc important d’être couvert par une mutuelle qui prend en charge tout ou partie du montant que vous devez régler suite à une hospitalisation.

Certaines complémentaires santé proposent d’ailleurs une garantie unique pour ne couvrir que cette situation. On parle d’une garantie hospitalière seule.

Les différents éléments pris en compte lors d’une hospitalisation

Le coût d’une hospitalisation se décompose en plusieurs postes de dépenses qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie à la même hauteur.

Certains postes ne sont d’ailleurs pas remboursés. Globalement, on estime qu’une hospitalisation coûte entre 1 000 et 4 000 euros par jour. Cette fourchette de prix comprend :

Le forfait journalier hospitalier

Il s’agit d’une somme forfaitaire qui reste à la charge du patient même dans le cadre d’un remboursement à 100% par l’assurance maladie. Elle correspond à la participation financière du patient aux frais d’entretien et d’hébergement et est due pour chaque journée passée au sein de l’établissement hospitalier, y compris le jour de la sortie.

Cette somme est fixée par décret. Depuis le 1er janvier 2010, elle est de 18€ par jour pour un séjour à l’hôpital ou en clinique ou de 13,50€ par jour pour un séjour au sein d’un service psychiatrique.

Dans certains cas limitativement énumérés, il est possible d’être exonéré de ce forfait journalier hospitalier.

Il s’agit des situations suivantes :

  • être hospitalisée durant les 4 derniers mois de grossesse, pour l’accouchement ou pendant les 21 jours qui suivent l’accouchement ;
  • être bénéficiaire de la CMU ou de l’aide médicale d’Etat ;
  • être bénéficiaire de l’ACS (aide au paiement d’une complémentaire santé) et avoir souscrit un des contrats sélectionnés dans le cadre de cette aide ;
  • hospitalisation de son enfant dans les 30 jours qui suit sa naissance ;
  • être hospitalisé suite à une maladie professionnelle ou un accident de travail ;
  • être hospitalisé à domicile ;
  • hébergement de son enfant handicapé de moins de 20 ans dans un établissement d'éducation spéciale ou professionnelle ;
  • dépendre du régime d'Alsace-Moselle ;
  • être titulaire d'une pension militaire ;
  • être en possession d’une attestation en cours de validité prouvant que vous êtes victime d’un acte de terrorisme et que les soins pour lesquels vous êtes hospitalisé sont en rapport avec cet événement.

Les frais de séjour

Les frais d’hospitalisation sont remboursés à hauteur de 80% par l’assurance maladie. Les 20% restant sont à la charge du patient ou peuvent être remboursés par les complémentaires santé.

Les frais supplémentaires

Le forfait journalier et les frais de séjour ne sont pas les seules dépenses qui entrent dans le coût d’une hospitalisation. Il existe des frais supplémentaires et notamment :

Les dépassements d’honoraires des praticiens

Les chirurgiens et les anesthésistes peuvent pratiquer des dépassements d’honoraires pour certains des actes qu’ils vont pratiquer durant votre hospitalisation. Ils ne seront pas pris en charge par l’assurance maladie.

Il convient donc de vérifier que votre mutuelle prenne en charge les dépassements d’honoraires et dans quelle limite.

Les frais de confort

Les frais dits de confort comme une chambre individuelle (sauf si elle est imposée par l’hôpital), la télévision et internet ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie et devront être facturés au patient. Certaines mutuelles peuvent en rembourser tout ou partie.

Les conditions d’une prise en charge à 100% par l’assurance maladie

Dans certains cas, les frais d’hospitalisation peuvent être pris en charge à 100% et non à 80% :

  • à partir du 31ème jour d’hospitalisation consécutif ;
  • hospitalisation causée par : une grossesse (durant les quatre derniers mois de la grossesse, pour l’accouchement, ou pendant les douze jours qui suivent) ; une maladie professionnelle ou un accident de travail ; des sévices sexuels dont a été victime votre enfant mineur ; un acte de terrorisme ;
  • hospitalisation d’un nouveau-né dans les 30 jours qui suivent sa naissance ;
  • perception d’une rente pour accident de travail avec un taux d’incapacité d’au moins 60%. Cette prise en charge à 100% s’étend à vos ayants droit ;
  • perception d'une pension d'invalidité, d'une pension de veuf ou veuve invalide, d'une pension vieillesse en remplacement de votre pension d'invalidité, ou d'une pension militaire ;
  • bénéfice de la CMU ;
  • bénéfice du régime d'Alsace-Moselle.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies