bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

L’appel de l’UNSAF à une amélioration de la prise en charge des audioprothèses sera-t-il entendu ?

Senior portant une prothèse auditive

L’UNSAF (Syndicat national des audioprothésistes) compte bien s’inviter au sein de la campagne présidentielle et faire entendre sa voix pour mener à bien son combat pour améliorer la prise en charge des audioprothèses en France.

Le reste à payer pour les patients est très important en France, ce qui a pour conséquence d’empêcher les personnes à faibles revenus de s’équiper correctement.

On estime qu’un appareil auditif coûte entre 600 et 2200 €, soit un coût moyen de 1550 €. Or le tarif de base de la sécurité sociale est fixé à 199,71 €. L’assurance maladie ne prend en charge que 60% de ce montant, soit 119,83 €.

Le montant qui reste à payer pour le patient est donc conséquent. C’est pourquoi, à partir d’un certain âge, il peut être intéressant d’opter pour une mutuelle prothèses auditives.

Audioprothèses : les 4 points qui font débat

Il y a un an, l’Autorité de la Concurrence a été saisie pour rédiger un rapport sur l’état de la concurrence dans le marché de l’audioprothèse. Le document intermédiaire publié le 19 juillet 2016 mettait en lumière 4 points de réflexion essentiels pour assainir le marché de l’audioprothèse :

  • Rendre possible le découplage entre la vente de l’appareil auditif et les prestations de suivi ;
  • Supprimer ou augmenter le numerus clausus relatif au nombre d’audioprothésistes diplômés ;
  • Réfléchir à la place des réseaux de soins ;
  • Augmenter la prise en charge de ces équipements par l’assurance maladie et les complémentaires santé.

Le rapport final de l’Autorité de la Concurrence rendu le 14 décembre 2016 ne reprend plus que les deux premiers points de réflexion. L’UNSAF lui reproche de ne pas avoir pris en compte les deux autres éléments de réflexion qui lui paraissent primordiaux au regard de l’état de santé du marché de l’audiomètre.

La position de l’UNSAF

L’UNSAF a tenu le 18 janvier dernier une conférence de presse au cours de laquelle elle a rappelé l’importance des deux points suivants :

  • Le Syndicat est très critique à l’égard des réseaux de soins qu’il accuse d’être indirectement responsables des montants importants qui restent à la charge des patients ;
  • La nécessité d’améliorer la prise en charge des audioprothèses. En effet, le prix de ces équipements est certes important mais il est à peu près le même que dans les pays voisins. Or le remboursement est beaucoup plus faible en France. Dans la majorité des autres pays européens, les sommes qui restent à la charge du patient après s’être équipé d’audioprothèses sont beaucoup moins élevées qu’en France. L’UNSAF appelle donc à une meilleure prise en charge de ces équipements sans en faire peser tout le poids sur l’assurance maladie. Une prise en charge intégrale de ces frais par l’assurance maladie couterait 300 millions d’euros. Mais selon l’UNSAF, seuls 100 millions suffiraient pour une prise en charge satisfaisante (370 € au lieu de 120 €). Les complémentaires santé pourraient alors proposer un meilleur remboursement et ainsi faire en sorte que le montant restant à la charge du patient avoisine le zéro.

La santé est un des axes de la campagne présidentielle. L’UNSAF espère donc en profiter pour sensibiliser les candidats sur ces différents points et ainsi améliorer la prise en charge des audioprothèses. Des rendez-vous sont déjà pris avec certains candidats pour que ces points soient clairement exprimés au sein des programmes.

Pour rappel, selon une analyse publiée par l’UNSAF en décembre 2015, 2 millions de personnes sont équipées d’un appareil auditif en France alors que 3 millions de personnes souffrent de déficience auditive et auraient donc besoin d’un tel appareillage.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies