On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Simulateur de reste à charge

Simulateur de reste à charge- ADP Assurances

Vous avez des dépenses de santé et vous voulez savoir combien vous allez être remboursé par la sécurité sociale ?

Grâce à notre simulateur de reste à charge, vous allez savoir rapidement le montant du remboursement de l’assurance maladie.

C’est également un excellent moyen pour choisir votre mutuelle. Vous connaissez la somme qui reste à votre charge : vous pouvez donc comparer les garanties offertes par les mutuelles pour choisir la complémentaire santé qui propose des remboursements les plus intéressants au niveau des garanties dont vous avez besoin.

Comparez les meilleures mutuelles en ligne

Calcul du reste à charge

participation forfaitaire de 1 euro

Régime général
Reste à charge
Régime général
Mutuelle
Reste à charge

Faire un devis en ligne pour obtenir un remboursement zéro reste à charge.
Mon devis santé

Découvrez en un clic le montant de votre remboursement par la sécurité sociale

Notre simulateur de reste à charge est très simple à utiliser et vous permet de connaître rapidement le montant de votre remboursement par l’assurance maladie.

Indiquez dans quelle catégorie de soins se situent votre dépense de santé :

  • Médecine courante : consultations chez un médecin généraliste ou spécialiste, prescription de médicament, appareillage auditif, analyses médicales…
  • Hospitalisation : forfait journalier, frais de séjour, chambre particulière, honoraires du chirurgien…
  • Dentaire : détartrage, pose d’une prothèse, implant…
  • Optique : lunettes, lentilles, chirurgie…

Une fois la catégorie de soins choisie, une liste d’actes médicaux va apparaître. Il vous suffit de cliquer sur l’acte pour lequel vous voulez connaître le montant de la prise en charge.

Un prix indicatif va alors apparaître. A vous de l’ajuster pour qu’il corresponde au prix réellement pratiqué par votre médecin.

Le montant de la prise en charge par l’assurance maladie apparaît ainsi que la somme restant à votre charge (sans tenir compte des remboursements de votre complémentaire santé). Il s’agit du montant maximal que vous devrez payer pour ce soin ou cette prestation. Il convient ensuite de se référer à votre tableau de garanties pour connaître le remboursement appliqué par votre mutuelle pour finaliser la simulation.

N’hésitez pas à utiliser nos autres outils de simulation, de calcul ou de génération de courrier pour vous simplifier la gestion de votre couverture santé. Vous pouvez ainsi profiter de :

Médecine courante

Les consultations chez un médecin généraliste ou un médecin spécialiste sont remboursées à hauteur de 70% du tarif conventionnel ou brss (base de remboursement de la sécurité sociale). Généralement, les mutuelles remboursent le reste à charge. Il est important de vérifier que votre complémentaire santé ne se contente pas de rembourser 100% du tarif conventionnel, notamment pour les consultations chez un spécialiste. En effet, dans la plupart des cas, des dépassements d’honoraires ont lieu.

Il est donc préférable de choisir une mutuelle qui offre un taux de remboursement de 150% ou 200%.

Concernant les médicaments, l’assurance maladie adopte 5 taux de remboursement :

  • 100% pour ceux qui sont reconnus comme irremplaçables et coûteux ;
  • 65 % pour ceux dont le service médical rendu est majeur ou important ;
  • 30 % pour ceux dont le service médical rendu est modéré, pour les médicaments homéopathiques ainsi certaines préparations ;
  • 15 % pour ceux dont le service médical est faible ;
  • 0 % pour ceux dont l’utilité médicale a été considérée comme insuffisante par la Haute Autorité de Santé.

Là encore, les complémentaires santé sont là pour rembourser tout ou partie du reste à charge.

Hospitalisation

On estime qu’une hospitalisation coûte entre 1 000 et 4 000 euros par jour. Heureusement, l’assurance maladie prend en charge une partie de cette somme. Mais pas dans son intégralité. Il est donc essentiel de souscrire une complémentaire santé avec de bonnes garanties en matière d’hospitalisation.

Grâce à notre simulateur de reste à charge, vous allez pouvoir connaître le montant remboursé par la sécurité sociale pour les différents postes de dépenses liés à une hospitalisation :

  • le forfait journalier hospitalier : il s’agit d’une somme forfaitaire qui reste à la charge du patient même en cas de prise en charge à 100%. Son montant est fixé par décret. Il est actuellement de 20 euros. Un grand nombre de mutuelles prennent en charge le forfait hospitalier. C’est d’ailleurs obligatoire dans le cadre d’un contrat responsable. Ce remboursement du forfait journalier hospitalier est également inclus dans le panier de soins minimum que doivent respecter les mutuelles d’entreprise obligatoires ;
  • les frais de séjour : ils sont remboursés à hauteur de 80% par l’assurance maladie. Là encore, les complémentaires santé prennent le relai pour le reste à charge ;
  • les frais supplémentaires : il s’agit des dépassements d’honoraires qui sont à la charge du patient à moins que sa mutuelle ne les rembourse, des frais relatifs à une chambre particulière.

Dentaire

Les consultations dentaires sont remboursées à hauteur de 70% du prix conventionnel par la sécurité sociale. C’est également le cas des soins dentaires. Cependant, il est très fréquent que des dépassements d’honoraires soient appliqués. Il est donc fortement recommandé d’opter pour une complémentaire santé avec de solides garanties en matière de soins dentaires.

Avec la réforme 100 % santé en dentaire, le remboursement des prothèses dentaires a changé. Dorénavant, il est possible de bénéficier d’une prise en charge à 100 % par la sécurité sociale et la complémentaire santé pour :

  • une couronne métallique ;
  • une couronne céramo-métallique pour les dents de devant (dents dites du sourire) ;
  • un appareil dentaire amovible en résine.

Si vous avez besoin d’une couronne céramo-métallique pour une autre dent que celles prise en charge intégralement, la prise en charge sera également améliorée. Ce type de prothèses dentaires fait l’objet de tarifs modérés dans le cadre de la réforme 100 % santé.

Enfin, une couronne en céramique uniquement sera soumise à des honoraires libres. Le montant du reste à charge dépendra du tarif appliqué par le dentiste et du niveau de remboursement du contrat de mutuelle.

Attention : malgré la réforme 100 % Santé, il est important de souscrire une complémentaire santé. Les remboursements intégraux des soins visés dans cette réforme ne sont pas effectués uniquement par la sécurité sociale. Les mutuelles interviennent également. Sans contrat d’assurance santé, vous aurez donc un reste à charge à payer.

Par ailleurs, la sécurité sociale ne rembourse pas les implants. Ils sont intégralement à la charge des patients sauf si leur mutuelle leur rembourse un montant forfaitaire. Dans ce cas, vous pourrez voir dans votre tableau de garanties, le montant maximal que votre contrat prévoit pour le remboursement d’un implant dentaire.

Concernant les soins d’orthodontie, la prise en charge de la sécurité sociale ne concerne que les enfants de moins de 16 ans. Des dérogations peuvent néanmoins être accordées.

Cette prise en charge ne peut avoir lieu qu’après l’obtention d’un accord préalable.

Mais, une nouvelle fois, la souscription d’une mutuelle se révèle indispensable pour prendre en charge les dépassements d’honoraires.

Optique

La prise en charge des lunettes varie selon l’âge du patient. Les montants des remboursements ne sont pas les mêmes pour les enfants et les adultes. Par ailleurs, il ne s’agit pas de pourcentage mais d’un montant forfaitaire selon le type de verre et le degré de correction prescrit.

La réforme 100 % Santé concerne également l’optique et proposant deux paniers aux patients :

  • le panier 100 % santé permet de bénéficier d’une paire de lunettes (montures + verres) sans reste à charge grâce aux remboursements de la sécurité sociale et de la mutuelle ;
  • le paniers à prix libres au sein duquel le remboursement de la monture est soumis à un montant maximal de 100 euros.

Il est possible de faire un mixte entre ces deux offres en choisissant des verres du panier à tarifs libres et une monture dans le panier 100 % santé ou inversement.

La réforme 100 % santé en optique ne concerne pas les lentilles.

Comment diminuer son reste à charge ?

Souscrire à une complémentaire santé permet de diminuer le montant qui reste à votre charge après le remboursement de la sécurité sociale. La participation de la mutuelle au paiement des vos dépenses de santé dépend du niveau de garanties que vous avez souscrit sur les postes suivants : soins courants, hospitalisation, dentaire, optique, appareillage. Certains contrats proposent également des forfaits supplémentaires pour les dépenses non prises en charge par la sécurité sociale comme les médecines douces par exemple.

Eviter les dépassements d’honoraires

Une consultation chez le dentiste ou le médecin est remboursée intégralement lorsque vous avez une mutuelle, sauf si ce professionnel de santé travaille hors secteur et pratique des dépassements d’honoraires. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il convient de vérifier ce point avant de prendre rendez-vous.

Si vous souhaitez tout de même consulter un médecin dont les honoraires dépassent le tarif conventionnel de la sécurité sociale, nous vous conseillons de souscrire à une complémentaire santé qui prend en charge les dépassements d’honoraires à hauteur de 150 % ou 200 % de la brss.

Choisir les paniers 100 % Santé en optique, dentaire et audition

Pour les dents qui ne sont pas visibles, vous pouvez tout à fait opter pour une couronne métallique et ainsi bénéficier d’un remboursement intégral de celle-ci.

En optique, les verres et les montures proposées dans le panier 100 % Santé sont de qualité et permettent de répondre à vos besoins. Il en est de même pour les prothèses auditives.

Consulter les professionnels des réseaux de soins

De nombreuses mutuelles ont adhéré à un réseau de soins qui permet à leurs assurés de bénéficier de tarifs négociés auprès des professionnels de santé partenaires. C’est un excellent moyen de baisser son reste à charge.

L’accès à un réseau de soins est une prestation très intéressante. C’est un critère à prendre en compte lors du choix de sa complémentaire santé. Il vous permet d’avoir accès à une consultation ou un soin auprès d’un professionnel à un prix moins élevé, ce qui réduit le reste à charge. Souvent, ces derniers pratiquent également le tiers-payant.

Demander des devis

Avant de souscrire votre complémentaire santé, vous avez comparé plusieurs devis. Pourquoi ne pas le faire avant de vous engager dans un soin ou un traitement onéreux ? Pour la pose d’un implant dentaire, votre dentiste doit vous remettre un devis. Vous pouvez consulter un autre professionnel afin d’obtenir un autre devis et ainsi comparer les prix pratiqués.

Quels sont les éléments qui ont une incidence sur le reste à charge des patients ?

Le secteur d’activité du médecin

Une consultation chez un médecin de secteur 1 ne donnera pas place à un reste à charge car aucun dépassement d’honoraires ne sera pratiqué. En revanche, une consultation chez un médecin de secteur 2 pourra être facturée plus chère que la base de remboursement de la sécurité sociale (brss). Une prise en charge à 100 % ne suffira pas pour ne pas avoir de reste à charge pour le patient.

Le choix des équipements et des appareils

Comme nous l’avons indiqué précédemment, une couronne en céramique ne sera pas remboursée intégralement dans le cadre de la réforme 100 % santé contrairement à une couronne métallique.

Il en est de même avec les appareils auditifs de classe B qui ne prennent pas place au sein des équipements pris en charge à 100 % ou des verres à tarifs libres.

Ainsi, le type de traitement, d’appareil ou d’équipement peut jouer sur le montant du reste à charge.

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Indemnités journalières et professions libérales : nouveau dispositif

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

lire la suite

Nouvelle durée du congé de paternité et d’accueil de l’enfant

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

lire la suite

Dispositif PsyEnfantAdo : un soutien psy en lien avec la Covid-19

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

lire la suite
WidgetAvisVerifies