bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Mutuelle Santé

Comment être remboursé de mon transport en ambulance ?

Je n’ai pas de moyen de transport pour me rendre à mes séances de chimiothérapie. Puis-je prendre une ambulance ? Comment se passe la prise en charge du transport en ambulance par la sécurité sociale et la complémentaire santé ?

Adp assurances vous répond

Les transports médicaux (ou transports sanitaires) peuvent être remboursés par la sécurité sociale et la complémentaire santé dès lors qu’une prescription médicale de transport (PMT) a été établie par le médecin.

Dans le langage courant, on parle de bon de transport. Ces transports peuvent se faire en ambulance, en vsl (véhicule sanitaire léger) ou en taxi conventionné en fonction de l’état de santé du patient.

Pas de remboursement du transport médical sans prescription médicale

Le bon de transport ne peut être établi que par le médecin en fonction de l’état de santé du patient. Ce n’est pas un droit. Certaines conditions doivent être remplies pour qu’une telle prescription médicale de transport puisse être réalisée :

  • établissement du bon de transport avant le déplacement : pas de prise en charge pour les prescriptions réalisées après le transport sauf si celui-ci a été réalisé à la suite de la constatation d’un état d’urgence par les secours ;
  • respect des situations dans lesquelles il est possible d’établir un bon de transport, à savoir :

    • état de santé du patient qui requiert une surveillance constante et/ou le maintien en position allongée ;
    • hospitalisation du patient (entrée ou sortie) ;
    • examen ou traitement que le patient doit réaliser dans le cadre d’une ALD lorsque ce dernier n’est pas capable de s’y rendre par ses propres moyens ;
    • traitement pour lequel le patient doit se déplacer à plus de 50 km de chez lui (minimum de 4 transports sur une durée de 2 mois) ;
    • distance supérieure à 150 km entre le domicile du patient et le centre de soin ou d’examen ;
    • le patient est un mineur qui se rend dans un centre d’action médico-sociale précoce ou médico-psycho-pédagogique dans le cadre de son traitement.

Prise en charge du transport sanitaire

Selon les pathologies, le transport est pris en charge soit à 100 % par la sécurité sociale, soit à 65 %. Dans ce dernier cas, la complémentaire santé complète le remboursement en fonction des garanties souscrites par le patient.

Un accord préalable de la sécurité sociale est nécessaire pour les cas suivants :

  • transport d’un mineur ;
  • transport de plus de 150 km ou de 50 km ou plus s’il a lieu au moins 4 fois sur 2 mois.

A savoir : pour qu’un transport en taxi soit remboursé par la sécurité sociale, il doit s’agir d’un taxi conventionné.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Montant des cotisations de complémentaire santé : le calcul des primes

Mais ce qui interpelle surtout dans cette étude concerne la disparité des tarifs selon les mutuelles. En effet, la hausse des cotisations n’est pas...

lire la suite

Impact de la réforme 100 % Santé : 1er bilan 2020

Une forte demande de l’offre 100 % Santé en dentaire et en audition Alors que la réforme n’est pas encore totalement mise en œuvre dans ces deux...

lire la suite

Remboursement des téléconsultations : conditions et modalités

Que regroupe la télémédecine ? Lorsqu’on évoque la téléconsultation, d’autres termes apparaissent comme la télémédecine et la téléexpertise. Il n’est...

lire la suite
WidgetAvisVerifies