bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Garantie Obsèques

Les décès non accidentels sont-ils couverts par l'assurance obsèques ?

Je souhaite anticiper mes funérailles et les financer afin de soulager mes proches. J’hésite entre souscrire une assurance obsèques et mettre un capital de côté sur un compte épargne. Je me demande si une assurance obsèques couvre uniquement les décès accidentels ou si les décès non accidentels donnent également droit au versement du capital ?

Adp assurances vous répond

Les exclusions de garanties sont fréquentes dans les contrats d’assurance. La notion de décès accidentel ou non est à l’origine d’exclusions de garanties dans les assurances décès qui ne doivent pas être confondues avec les garanties obsèques.

Une assurance décès permet à un ou plusieurs bénéficiaires de recevoir un capital en cas de décès de l’assuré. Mais certaines conditions doivent être remplies : certaines assurances sont temporaires et ne couvrent le décès que jusqu’à un certain âge. D’autres sont valables quel que soit l’âge auquel l’assuré décède. Il existe aussi des exclusions de garanties telles que les décès non accidentels comme le suicide, par exemple.

En matière d’assurance obsèques, le risque couvert n’est pas le même. Ce contrat vise à financer et, dans certains cas, à préparer les funérailles. La notion de décès accidentel ou non est moins importante. Le capital versé doit être utilisé uniquement pour les funérailles alors que, dans le cadre d’une assurance décès, les bénéficiaires sont libres d’utiliser le capital comme ils le souhaitent.

Toutefois, il peut y avoir des exclusions de garanties au sein d’une assurance obsèques qui visent les décès non accidentels ou seulement certains d’entre eux. Dans tous les cas, cette mention doit être clairement indiquée dans le contrat et les cas d’exclusion listés.

Il faut aussi faire attention au délai de carence qui est souvent appliqué dans ce type de contrat.

Qu’est-ce qu’un décès non accidentel ?

La notion de décès non accidentel est assez vaste et s’apprécie différemment selon les organismes d’assurance. D’une manière générale, sont considérés comme des décès non accidentels :

  • le suicide,
  • l’homicide,
  • le décès à la suite d’une maladie (même en cas d’AVC).

D’autres causes de décès peuvent être considérées comme non accidentelles par certaines compagnies d’assurance :

  • pratique sportive à risques,
  • guerre,
  • acte de terrorisme,
  • surconsommation d’alcool ou de drogue.

Ainsi, par exemple, un assuré qui décède d’un accident de voiture dont il est responsable à cause d’une consommation excessive d’alcool peut être considéré, par son assureur, comme décédé d’une mort non accidentelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Souscription en ligne d'une assurance pour chat et demande de devis

La demande de devis en ligne pour souscrire une assurance chat Faire une demande de devis en ligne pour une souscription de mutuelle chat est très...

lire la suite

Augmentation de l’absentéisme au travail chez les moins de 40 ans

Comment expliquer cette augmentation des arrêts de travail ? Face à cette hausse des arrêts de travail, il est normal de se questionner sur les...

lire la suite

Montant de l’assurance de prêt et métiers à risques

Le constat : un tarif plus élevé selon les professions des emprunteurs Selon les chiffres publiés par le magazine Capital, un cadre de bureau qui...

lire la suite
WidgetAvisVerifies