bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Assurance Dépendance

Quelle est la différence entre dépendance totale et dépendance partielle ?

Je souhaite souscrire une assurance dépendance mais je suis un peu perdu entre les différentes garanties. Je ne comprends pas la différence entre dépendance totale et dépendance partielle. Cela joue-t-il sur le versement de la rente ?

Adp assurances vous répond

Une assurance dépendance a vocation à anticiper une perte d’autonomie qui va générer des frais, que ce soit pour le maintien à domicile ou pour le placement dans un Ehpad. Selon les contrats, le niveau de garanties varie. Certains n’assurent que la dépendance totale alors que d’autres prennent également en charge la dépendance partielle. Bien entendu, cette différence de garanties a des conséquences sur le montant des cotisations.

On parle de dépendance totale lorsque la personne ne peut plus effectuer les gestes de la vie quotidienne sans aide. Elle a besoin d’un accompagnement continu. C’est notamment le cas des personnes qui restent alitées ou qui ont une altération majeure des fonctions mentales.

La dépendance partielle ne touche que certains actes de la vie quotidienne. La personne en perte d’autonomie a besoin d’une aide ponctuelle pour réaliser certaines tâches comme faire sa toilette, se lever ou se préparer à manger.

Il existe des grilles de classement pour définir le niveau de dépendance d’une personne. Elles permettent ainsi de faire la différence entre une dépendance totale et une dépendance partielle. Les deux principales grilles d’évaluation sont :

  • la grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources) : c’est celle utilisée par les pouvoirs publics pour l’attribution de l’APA. Elle permet d’évaluer les capacités des personnes en perte d’autonomie par rapport à 17 activités. La dépendance totale est caractérisée par un GIR 1 ou 2 et la dépendance partielle par un GIR 3 ou 4 ;
  • la grille AVQ (Actes élémentaires de la Vie Quotidienne) : elle est utilisée par certains assureurs en complément de la grille AGGIR. Elle permet de tester 6 activités de la vie quotidienne, à savoir l’alimentation, le déplacement dans le logement, l’habillage, le fait d’aller aux toilettes, la capacité à se laver et le transfert entre le lit et le fauteuil roulant le cas échéant.

Qui évalue le niveau de dépendance pour le versement de la rente de l’assurance ?

Les assureurs ne sont tenus ni par le certificat du médecin de l’assuré, ni par le fait que ce dernier perçoive l’APA. Ils ont leurs propres critères d’évaluation du niveau de dépendance. Ces derniers doivent être précisés dans le contrat. Il est toutefois toujours possible de contester leur décision. Néanmoins, pour éviter une telle situation, il est préférable d’opter pour une assurance dépendance qui se base sur la grille AGGIR.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Risque de dépendance : un sujet d’inquiétude pour les seniors

Les solutions mises en œuvre par les français Face au risque de dépendance, les français privilégient l’épargne. En effet, ils sont 51 % à compter...

lire la suite

Souscrire une mutuelle loi Madelin : tous les avantages

Bénéficier d’une couverture santé complète Contrairement aux salariés, les travailleurs indépendants ne sont pas couverts par une mutuelle...

lire la suite

Quel mode de cotisation pour une mutuelle d’entreprise ?

Les différents modes de cotisation pour une mutuelle d’entreprise Il existe 3 modes de cotisation en matière de mutuelle d’entreprise :la cotisation...

lire la suite
WidgetAvisVerifies