bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Mutuelle et divorce : comment cela se passe-t-il ?

La situation personnelle d’un assuré peut varier tout au long de sa vie. Sa couverture santé doit s’adapter à ces évolutions pour toujours répondre à ses besoins.

Généralement, après leur mariage, les époux décident de souscrire ensemble une complémentaire santé afin de profiter des tarifs avantageux proposés aux familles et même des réductions à partir d’un certain nombre d’enfants. C’est également plus simple pour le remboursement des frais de santé des enfants. Mais en cas de séparation, comment le couple doit-il gérer son assurance santé ?

Mutuelle et divorce, retrouvez tous nos conseils dans cet article pour organiser correctement votre couverture santé après votre rupture.

Motif de résiliation de la complémentaire santé

L’article L.113-16 du code des assurances énoncent les conditions qui donnent droit à un assuré de résilier un contrat d’assurance avant son échéance. Parmi celles-ci figure le changement de situation matrimoniale dès lors qu’il est en relation directe avec les garanties souscrites. Or une complémentaire santé est une assurance de personnes dont les garanties dépendent du régime matrimonial de l’assuré : mutuelles pour célibataires, pour familles, pour couples sans enfants, pour parent célibataire… Elle entre donc dans le champ d’application de cet article.

Une fois le jugement du divorce prononcé, il est donc possible de résilier la mutuelle du couple. Certaines compagnies permettent à l’ayant droit de continuer à bénéficier des garanties souscrites pendant 12 mois ou jusqu’à ce que le dernier enfant ait atteint l’âge de 3 ans.

Ces mutuelles adoptent le même fonctionnement que l’assurance maladie. Toutefois, pensez à bien vous renseigner auprès de votre complémentaire car toutes les mutuelles ne prévoient pas cette prise en charge.

Souscrire une nouvelle assurance santé

Une fois la mutuelle du couple résiliée après le divorce, il est conseillé de souscrire un nouveau contrat d’assurance. En effet, une bonne couverture santé permet de faire face à des dépenses de santé imprévues, ce qui n’est pas négligeable suite à un divorce qui a pu mettre en difficulté votre équilibre financier. Il existe de très bonnes mutuelles à petit prix qui permettent d’obtenir les garanties essentielles.

Si vos revenus chutent de façon importante suite à la séparation, il est possible de demander à bénéficier de l’ACS (Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé). Il s’agit d’une aide qui va venir en déduction des cotisations de complémentaire santé. Elle est attribuée sous condition de revenus et n’est pas acceptée par toutes les mutuelles. Si vous êtes éligibles à cette aide, renseignez-vous auprès de votre assurance avant de souscrire un nouveau contrat. L’ACS offre de nombreux avantages aux personnes qui en bénéficient : tiers payant généralisé, exonération de la participation forfaitaire de 1€ et des franchises, tarifs sociaux en matière de fourniture d’énergie…

Dans tous les cas, prenez le temps de bien comparer les offres faites par les mutuelles. Certaines proposent des tarifs avantageux pour les parents solos. Des formules spéciales célibataires existent également. Il est toujours possible de trouver une bonne complémentaire santé à un prix attractif quelle que soit sa situation personnelle.

Mutuelle et divorce : gérer la couverture sociale des enfants

Si vous avez des enfants, la question de leur assurance santé va se poser suite à votre séparation. Avant toute chose, veillez bien à ce qu’ils soient enregistrés comme ayant droits sur les cartes vitales des deux anciens époux afin de faciliter le remboursement des frais médicaux, quel que soit le parent qui en a la garde ce jour-là.

Concernant la complémentaire santé, vous pouvez choisir de l’enregistrer sur l’un des contrats des parents ou de souscrire une mutuelle uniquement pour vos enfants mineurs. Dans les deux cas, un seul des parents percevra le remboursement, même si c’est l’autre qui aura payé les soins. Il est donc capital que les ex-époux trouvent un arrangement pour organiser au mieux la gestion des remboursements et des avances de frais médicaux.

Toutes ces informations sont également valables en cas de rupture d’un PACS ou d’une décision de fin de vie commune dans le cadre d’un concubinage.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies