On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Départ en retraite : que devient la mutuelle d’entreprise ?

Mutuelle d’entreprise et départ en retraite : quelle couverture santé ? - ADP AssurancesL’arrivée de la retraite est un grand changement dans la vie d’une personne. Il est essentiel de bien la préparer pour anticiper toutes les conséquences de cette nouvelle situation, à la fois sur le plan personnel mais aussi financier et social.

L’un des points à prendre en compte est la couverture santé. En tant que salarié de droit privé, celle-ci était assurée par la mutuelle de l’entreprise. Mais qu’advient-il de cette complémentaire santé collective une fois en retraite ? Peut-on encore en bénéficier ? Avec les mêmes avantages ? Doit-on souscrire une mutuelle pour seniors ?

Plusieurs options s’offrent aux retraités en fonction de leurs besoins et de leur situation personnelle. Il est ainsi possible de conserver la mutuelle d’entreprise sous certaines conditions. Mais il peut parfois être préférable d’opter pour un contrat individuel de complémentaire santé.

L’absence de portabilité des droits pour les retraités

La portabilité des droits est un dispositif qui s’applique à la fin d’un contrat de travail. Il permet au salarié qui quitte l’entreprise de continuer à bénéficier de la mutuelle de cette dernière durant un temps limité. Celui-ci est plafonné à 12 mois et ne peut pas dépasser la durée durant laquelle le salarié a travaillé au sein de la société. Par exemple, à l’issue d’un CDD de 9 mois, la durée de la portabilité des droits ne sera pas de 12 mois mais de 9.

Tous les salariés qui quittent une société ne peuvent pas bénéficier de la portabilité des droits. En sont notamment exclus les personnes qui ont démissionné. En effet, l’une des conditions pour pouvoir prétendre au maintien des garanties est d’être indemnisé par Pole Emploi.

Cette condition exclut donc également les retraités. Ces derniers ne peuvent donc pas profiter de la portabilité des droits et des avantages inhérents comme la gratuité de la couverture santé.

Complémentaire santé des retraités : les différentes solutions

Lors d’un départ à la retraite, 3 options s’offrent à l’ancien salarié pour sa complémentaire santé :

Conserver la mutuelle de l’entreprise

Ce n’est pas parce que le dispositif de la portabilité des droits ne s’applique pas aux retraités que ces derniers ne peuvent plus continuer à bénéficier de la mutuelle de l’entreprise. S’ils le souhaitent être toujours couvert par cette dernière, ils doivent en faire la demande auprès de l’organisme de complémentaire santé dans les 6 mois qui suivent la fin du contrat de travail.

Cette solution présente l’avantage d’assurer une continuité dans les garanties. Les formalités d’adhésion sont également simplifiées puisque le retraité est déjà enregistré. Néanmoins, il faut tenir compte du fait que l’employeur ne participera plus au paiement des cotisations. Celles-ci seront intégralement à la charge du retraité qui doit donc s’attendre à une hausse d’au moins 50 % du montant des cotisations. Cela peut être plus si l’employeur participait à hauteur de 70 % ou plus.

Cette augmentation des cotisations se poursuit durant les années qui suivent. Elle est plafonnée la deuxième et troisième année par la loi Evin, respectivement à 25 % et à 50 %.

A compter de la 4ème année, le montant des cotisations n’est plus encadré et peut donc être librement fixé par l’organisme de complémentaire santé. Se pose alors la question de la pertinence de conserver la mutuelle de l’entreprise au-delà de cette période, d’autant plus que les garanties sont adaptées aux personnes actives et non pas aux seniors.

S’inscrire sous la mutuelle d’entreprise de son conjoint

Si le conjoint du retraité est toujours en activité et est salarié au sein d’une entreprise privée, il peut demander à le rattacher à sa mutuelle collective. Pour cela, il faut que la mutuelle de l’entreprise autorise à inscrire les conjoints sous le contrat collectif. C’est le cas de la majorité des mutuelles d’entreprise. Il est généralement possible d’inscrire son conjoint et ses enfants en tant que bénéficiaires.

Le surcout lié à cette inscription est soit à la charge unique du salarié, soit pris en partie à charge par l’employeur dans le cas d’une mutuelle familiale obligatoire. Ce dernier cas de figure correspond aux mutuelles d’entreprise assorties d’une obligation d’affilier l’ensemble de la famille. Ce n’est pas le cas le plus fréquent.

Faites des économies !

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

Comparez les meilleurs contrats du marché

Souscrire une mutuelle seniors

Le départ à la retraite peut être l’occasion de faire le point sur ses besoins en termes de garanties santé et de souscrire un contrat individuel plus adapté à sa situation personnelle. Les mutuelles pour seniors présentent des garanties qui prennent en compte l’âge des bénéficiaires. Les prises en charge sont plus élevées sur des postes de dépenses comme l’appareillage, les cures thermales ou encore l’hospitalisation.

Dans ce cas de figure, il ne faut pas hésiter à comparer plusieurs devis afin d’opter pour la formule la plus adaptée aux besoins du retraité et à son budget. Le comparateur de mutuelles seniors d’ADP Assurances vous permet de les recevoir directement chez vous en quelques clics sans vous déplacer.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies