On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

L’assurance emprunteur, un aspect méconnu du crédit immobilier

Manque d’informations sur l’assurance emprunteur et la délégation - ADP AssurancesBien qu’il s’agisse d’un élément incontournable pour bénéficier d’un crédit immobilier, l’assurance de prêt reste secondaire pour les emprunteurs lorsqu’ils négocient ce dernier. C’est ce qui ressort d’une étude publiée en avril dernier par UFC Que Choisir.

Les chiffres communiqués par l’association traduisent une certaine méconnaissance du coût de l’assurance emprunteur mais aussi du mécanisme de la délégation d’assurance qui permet pourtant de réaliser des économies importantes sur le coût du crédit.

Méconnaissance de l’assurance de prêt par les emprunteurs

L’assurance emprunteur n’est pas imposée par le législateur. Néanmoins, c’est une condition demandée par les banques pour obtenir un crédit immobilier. Cela leur garantit d’être remboursées des sommes dues même en cas de décès ou d’incapacité de travail de l’emprunteur.

Le déclenchement de la prise en charge des mensualités par l’assurance dépend, bien entendu, du niveau des garanties souscrites au sein du contrat d’assurance de prêt.

Coût de l’assurance de prêt : 8 emprunteurs sur 10 ne le connaissent pas

L’assurance emprunteur a un prix qu’il convient de prendre en compte lorsqu’on négocie son crédit immobilier. En effet, les cotisations peuvent impacter assez fortement le coût mensuel du remboursement du prêt.

Selon l’étude citée plus haut, 80 % des emprunteurs n’ont aucune idée du coût de leur assurance de prêt. Cela signifie donc que la plupart d’entre eux n’ont même pas cherché ni à négocier ce montant ni à souscrire une autre assurance que le contrat collectif proposé par la banque.

C’est d’ailleurs ce que montrent les autres chiffres communiqués par UFC Que Choisir : le mécanisme de la délégation d’assurance est encore très méconnu de la plupart des emprunteurs.

Délégation d’assurance : un dispositif opaque pour de nombreux emprunteurs

Pour rappel, la délégation d’assurance permet à un emprunteur de souscrire une autre assurance que celle proposée par la banque dès lors qu’elle présente un niveau de garanties similaire. On parle du principe d’équivalence des garanties.

L’étude réalisée par l’UFC Que Choisir montre que les emprunteurs ne sont pas suffisamment informés sur ce mécanisme qui permet de faire baisser le coût de l’assurance emprunteur. Les chiffres sont sans appel :

  • 35 % des sondés ne savaient pas qu’il était possible de changer d’assurance de prêt sans changer de banque ;
  • 77 % d’entre eux ne savaient pas à quel moment ils pouvaient mettre en place une délégation d’assurance.

Pourquoi négocier son assurance emprunteur ?

Le contrat d’assurance proposé par la banque lors de la souscription d’un crédit immobilier est un contrat collectif destiné, par essence, à couvrir des profils très différents. Ceux d’entre eux qui présentent des risques légers vont donc payer des cotisations plus importantes pour couvrir les dépenses générées par les autres. C’est le principe de la mutualisation des risques.

En négociant son assurance emprunteur auprès de la banque, vous avez la possibilité de faire baisser le montant des cotisations si votre profil de risques le permet.

Mais le moyen le plus efficace pour payer son assurance emprunteur moins cher est de souscrire à un contrat individuel auprès d’un autre assureur que celui proposé par votre banquier. C’est le principe même de la délégation d’assurance : permettre de souscrire à une autre contrat que celui de sa banque.

Souscrire à une assurance déléguée peut permettre de réaliser plusieurs milliers d’euros d’économies sur le coût total de son crédit, ce qui est loin d’être négligeable.

La possibilité de souscrire à un autre contrat d’assurance que celui proposé par la banque

La loi Lagarde a mis en place le dispositif de la délégation d’assurance qui permet donc d’opter pour une assurance individuelle dès lors qu’elle respecte le principe d’équivalences des garanties.

Ce mécanisme peut être mis en place à n’importe quel moment de la première année de souscription. La loi Hamon permet, en effet, de résilier son contrat d’assurance de prêt à tout moment et sans frais la première année en respectant un préavis de 15 jours.

Une fois cette première année passée, il faut attendre la date d’échéance pour pouvoir résilier son assurance et souscrire à un autre contrat.

Il faut savoir qu’il est possible de renégocier son assurance ou de souscrire à un nouveau contrat plusieurs fois durant la durée de remboursement du prêt. La délégation d’assurance n’est pas limitée en nombre de fois. Il peut donc être judicieux de comparer les offres des assurances concurrentes à chaque évolution de votre situation personnelle ou professionnelle.

Faites des économies sur votre assurance de prêt

Réduisez le montant de votre assurance de Prêt en comparant les offres des plus grands acteurs du marché !

Comparez les offres

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies