bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Hausse des arrêts de travail de longue durée

Selon le 11ème baromètre de l’absentéisme publié par le cabinet de conseil en gestion d’affaires, Ayming, on observe une augmentation significative des arrêts de travail chez les salariés de moins de 40 ans.

Cette croissance des absences est également constatée chez les plus de 40 ans, mais à un degré moindre. En fait, le nombre d’arrêts maladie reste plus important chez les salariés les plus âgés.

Mais ce chiffre a tendance à être stable, ou plus précisément, à augmenter de manière raisonnable (+ 9 %). Or, même si le nombre d’arrêts de travail est moins important chez les plus jeunes, il observe une forte croissance.

En 2018, ce sont 23 % d’arrêts de travail en plus qui ont été constatés chez les moins de 40 ans.

Comment expliquer cette augmentation des arrêts de travail ?

Face à cette hausse des arrêts de travail, il est normal de se questionner sur les raisons de cette croissance afin d’envisager des mesures pouvant contenir cet absentéisme qui n’est pas sans conséquences sur l’activité des entreprises concernées.

Un absentéisme qui touche les plus jeunes

Comme indiqué ci-dessus, le nombre d’arrêts de travail reste plus important chez les plus de 40 ans. Néanmoins, c’est la classe d’âge en-dessous qui enregistre la plus forte progression en termes d’absentéisme en 2018.

Ces arrêts de travail ont des répercussions sur l’entreprise mais aussi sur le budget des salariés concernés. Une absence de longue durée donne droit à des indemnités journalières.

Mais elle peut nécessiter une hospitalisation ou engendrer une incapacité à reprendre un temps plein. Il est donc important d’anticiper ce point lorsqu’on est dans la vie active en souscrivant un contrat de prévoyance.

Une meilleure prise en compte de la pénibilité du travail

Les deux principales causes de ces absences de longue durée sont la survenue d’une maladie grave et les conditions de travail. Ces dernières peuvent entrainer une maladie professionnelle mais aussi un épuisement intellectuel allant de la dépression au burn-out. Or ce sont tous ces aspects de la pénibilité du travail qui sont mieux pris en compte actuellement par les professionnels de santé, mais aussi par les salariés.

Ces derniers sont plus informés que leurs ainés sur ces pathologies physiques et/ou psychologiques d’origine professionnelles. Ils ont également plus tendance à faire primer leur état de santé sur leur travail. En effet, on observe un saut générationnel dans la conception du travail.

Alors que les plus anciens placent le travail au centre de leur vie, les plus jeunes ne sont plus dans cette optique.

Les actions à mettre en œuvre au sein des entreprises

Cette progression importante de l’absentéisme n’est pas sans conséquences pour les entreprises qui ont du mal: 

  • à éviter ces arrêts de travail ;
  • à répondre aux attentes des salariés concernés.

Il est important pour les employeurs de mener une vraie politique interne visant à prendre en compte la pénibilité du travail et aménager les conditions de travail pour réduire les risques d’absentéisme.

Il peut être également pertinent pour les entreprises d’accompagner les salariés en arrêt de travail. Cela peut se faire en maintenant le contact lors de l’arrêt de travail. Mais surtout, cela nécessite d’encadrer le retour au travail du salarié. Cela passe par un entretien pour envisager ensemble des solutions d’aménagement et par la mise en œuvre de nouveaux process.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies