On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Consultation chez le pédicure-podologue : quelle prise en charge ?

Consultation chez le pédicure-podologue : quelle prise en charge ?- ADP Assurances

Le pied est une zone du corps souvent négligée. Pourtant, il est essentiel à nos déplacements. Il est donc important de veiller à leur état. Cela est particulièrement vrai lorsque le patient est atteint d’une maladie comme le diabète. Cette pathologie peut provoquer des nécroses et conduire à des amputations.

La prise en charge d’une consultation chez le pédicure-podologue ainsi que des traitements prescrits varie selon l’état de santé du patient.

Elle est plus importante pour les personnes atteintes de pathologies pouvant avoir des répercussions sur cette zone du corps. A l’inverse, elle est minime pour les autres patients. La complémentaire santé va alors prendre le relai.

Comparez les mutuelles pour pédicure podologue

Une prise en charge limitée par l’Assurance maladie

Comme pour toute consultation et tout traitement, un tarif conventionnel est fixé par la sécurité sociale. C’est sur ce montant que sont appliqués les taux de remboursement et non sur les tarifs réellement pratiqués par les podologues.

Or ces professionnels de la santé sont nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires. Ces derniers ne sont donc pas pris en compte par l’Assurance maladie.

Les conditions pour bénéficier d’un remboursement à hauteur de 60% ou de 100%

La prise en charge d’une consultation chez le pédicure-podologue par l’Assurance maladie est conditionnée par le respect du parcours de soins coordonnés.

Elle doit donc être prescrite par le médecin traitant. Mais il ne s’agit pas de la seule condition.

La prise en charge à 60% de la consultation est réservée aux personnes diabétiques ou atteintes d’une affection longue durée (ALD)

  • Grade 0 : la sensibilité des pieds est totale ;
  • Grade 1 : la sensibilité des pieds n’est pas optimale mais aucune complication n’est décelée ;
  • Grade 2 : les nerfs sont atteints (neuropathie). Le podologue constate soit une artériopathie (difficulté de circulation du sang) et/ou une déformation du pied ;
  • Grade 3 : des complications sévères ont déjà été observées et ont conduit soit à un ulcère soit à une amputation.

Un patient dont le risque de complications atteint le grade 2 bénéficie d’une prise en charge à 100% limitée à 4 séances de soins et d’actes de prévention sur l’année. Lorsque le grade 3 est atteint, ce forfait annuel passe à 6 séances.

Le remboursement des autres patients

Même si la consultation chez le pédicure-podologue a été prescrite par le médecin traitant, la prise en charge par l’Assurance maladie, en dehors d’une ALD comme le diabète, est minime. Néanmoins, elle ouvre droit à un remboursement par votre mutuelle.

Il n’y a aucun remboursement effectué par la sécurité sociale en cas de non-respect du parcours de soins coordonnés.

Faites des économies !

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

Comparez les meilleurs contrats du marché

Le rôle primordial de la complémentaire santé

Une prise en charge des dépassements d’honoraires

Selon les garanties souscrites auprès de votre organisme de mutuelle, il est fréquent que les dépassements d’honoraires soit partiellement ou totalement pris en charge par ce dernier. Pour bénéficier de ce remboursement complémentaire, la consultation chez le pédicure-podologue doit entrer dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Un forfait bien-être

De plus en plus de complémentaires santé proposent au sein de leurs offres un forfait bien-être. Dans la plupart de ces forfaits, les consultations chez le podologue, en dehors du parcours de soins coordonnées, sont incluses.

Il est donc d’obtenir une prise en charge de la part de votre assurance santé.

Le remboursement des semelles orthopédiques

Si le pédicure-podologue estime que le patient doit porter des orthèses plantaires, c’est-à-dire des semelles orthopédiques, il n’est pas en mesure de les prescrire. Il doit donc adresser un courrier au médecin traitant lui recommandant une telle prescription.

En effet, la prise en charge des semelles orthopédiques par l’Assurance maladie est conditionnée à une prescription du médecin traitant. Le montant du remboursement diffère en fonction de la pointure du patient.

La mutuelle vient compléter cette prise en charge en fonction des garanties souscrites. Les tarifs pratiqués étant souvent supérieur aux tarifs conventionnels, il est préférable de souscrire une complémentaire santé couvrant ce dépassement.

Par ailleurs, pensez à vérifier le nombre annuel de semelles prise en charge par votre assurance santé.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Fin des avances de frais à l’hôpital avec le tiers payant généralisé

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

lire la suite

Crédit impôt travaux équipement logement en cas de perte d’autonomie

Pour se couvrir contre les risques liés à la dépendance, une rente mensuelle garantie à vie vous permet de garder votre autonomie financière.

lire la suite

Vérifier son assurance de prêt lors de son départ à la retraite

Réduisez le montant de votre assurance de Prêt en comparant les offres des plus grands acteurs du marché !

lire la suite
WidgetAvisVerifies