bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Comment choisir le bon contrat de dépendance ?

Les conséquences financières d’une perte d’autonomie peuvent être très importantes et entamer sérieusement le patrimoine des personnes concernées.
Elles peuvent même toucher leurs proches qui devront financer les frais liés à l’accompagnement de la personne dépendante.

C’est pourquoi la souscription d’une assurance dépendance est vivement conseillée. Elle permet de percevoir une rente en cas de perte d’autonomie, et dans certains cas, un capital complémentaire.

Comparez les assurances dépendance

Certaines formules prévoient le versement unique d’un capital d’un montant plus important.

Cette somme d’argent a pour vocation à couvrir les dépenses engagées comme le placement dans un établissement spécialisé, le coût d’un accompagnement à domicile, la perte de revenus ou encore la location ou l’achat du matériel médical.

Assurance dépendance : les garanties essentielles

De nombreuses offres de contrats de de garantie dépendance sont proposées par les compagnies d’assurance. Pour vous y retrouver parmi toutes ces formules, il est important de vérifier que les garanties proposées soient équivalentes et qu’elles vous protègent suffisamment.

La garantie essentielle d’une assurance dépendance est la prise en charge de la perte d’autonomie. Mais il existe différents niveaux d’invalidité. Celle-ci peut être temporaire ou permanente, partielle ou totale, etc.

Il faut également prendre en compte les modalités pratiques de mise en œuvre de la garantie dépendance ainsi que le montant des cotisations.

Le niveau de dépendance pris en charge

La dépendance est l’état d’une personne qui n’est plus en mesure d’effectuer les gestes de la vie quotidienne toute seule comme manger, se lever, se laver ou sortir.

Il s’agit d’une perte d’autonomie qui nécessite un accompagnement quotidien soit à domicile soit dans un établissement spécialisé (Ehpad).

Selon la formule choisie, l’assurance peut prendre en charge uniquement une dépendance totale ou être activée en cas de dépendance partielle. Souvent, ce dernier point est proposé en option. Or il faut savoir que le risque d’une perte d’autonomie partielle est plus élevé que celui d’être totalement dépendant.

Bien que les conséquences financières d’une dépendance partielle soient moins importantes, elles restent tout de même lourdes. Leur prise en charge par le contrat d’assurance n’est donc pas à négliger même si cela entraine une hausse des cotisations, le risque étant plus fort.

C’est donc un point essentiel à prendre en compte lors du choix de son contrat d’assurance. Il peut être préférable de payer des cotisations un peu plus élevées pour bénéficier d’une meilleure couverture prévoyance.

A savoir : l’assurance dépendance est un contrat de prévoyance à fonds perdus. Cela signifie que si le risque couvert n’arrive pas, vous ne pouvez pas récupérer les sommes versées. Dans ce cas, opter pour un contrat trop restrictif dans la définition du risque couvert présente un certain risque. Une acceptation plus large de la notion de dépendance est un critère essentiel.

Il faut donc également vérifier la définition de la dépendance au sein du contrat d’assurance. Il n’existe aucune définition légale. Ainsi, chaque assureur est libre de la définir et de décider le niveau de dépendance assuré. C’est un point important car c’est de lui que dépend le versement ou non de la rente.

Certains d’entre eux se réfèrent à la grille Aggir qui est utilisée lors de l’étude des dossiers des demandes de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Cette grille compte 6 niveaux de dépendance qui sont déterminés en fonction de la capacité de la personne à réaliser les 10 activités suivantes

  • Communiquer oralement ou non et agir en société selon les normes sociales en vigueur ;
  • Se repérer dans l'espace et le temps ;
  • Etre capable de se laver ;
  • Pouvoir s’habiller et se déshabiller ;
  • Etre en mesure de se servir son repas et de le manger ;
  • Assurer l'hygiène de l'élimination urinaire et fécale ;
  • Tenir dans une de ses 3 positions et pouvoir passer de l’une à l’autre : couchée, débout, assise ;
  • Se mouvoir dans son logement ;
  • Sortir ;
  • Etre en mesure d’utiliser un moyen d’alerte comme un téléphone, une alarme ou une sonnette.

Mais les assurances ne sont pas tenues par les conclusions des médecins de l’assuré et par le fait que le dossier de l’APA soit accepté. Elles ont leur propre procédure et peuvent faire appel à un médecin conseil. C’est lui qui déterminera le niveau de dépendance de l’assuré, indépendamment de celui-fixé par les collectivités locales et l’équipe médicale qui suit le patient.

Le délai de versement de la rente ou du capital

Le versement de la rente ou du capital est soumis à une procédure qui est décrite au sein du contrat. Celle-ci peut être assez longue et entrainer un versement tardif et non rétroactif de la rente.

Certains contrats prévoient des délais de franchise (généralement 3 mois) ou attendent la consolidation de l’état de dépendance. Toutes ces clauses retardent le versement de la rente ou du capital.

Il existe également des délais de carence dans certaines formules : obligation d’avoir souscrit au moins un an avant de pouvoir bénéficier des garanties par exemple.

Ce délai d’un an peut être augmenté en cas de perte d’autonomie liée à une maladie neuro-dégénérative comme Alzheimer car les personnes concernées peuvent vivre longtemps.

L’existence d’un capital

La rente versée ne suffit pas toujours pour couvrir tous les frais, notamment lorsqu’il faut réaliser d’importants travaux d’aménagement. C’est pourquoi il est plus intéressant de souscrire une assurance dépendance qui prévoit également le versement d’un capital.

Généralement celui-ci se situe entre 1 000 et 10 000 euros.

Les services complémentaires

L’aspect financier est certes important mais d’autres besoins se font ressentir en cas de perte d’autonomie à la fois pour l’assuré et pour les proches.

Il est donc judicieux d’opter pour un contrat qui prévoit des prestations d’assistance et de conseils pour les différentes démarches administratives, un soutien psychologique, un accès à des soins complémentaires.

La possibilité de faire figurer une clause de réduction

Certains assureurs proposent des garanties dépendances assorties d’une clause de réduction qui permet à l’assuré de cesser les versements au bout d’une certaine durée définie dans le contrat. Cela permet de limiter les inconvénients liés au fait que l’assurance dépendance soit un contrat à fonds perdus. L’assuré ne cotise pas durant toute sa vie.

D’autres assureurs peuvent également proposer des contrats d’assurance dépendance doublés d’une épargne. Arrivé à un certain âge, l’assuré peut choisir de récupérer son épargne ou de l’investir dans son contrat.

Mais ces différentes options ont un coût qui va impacter le montant de la cotisation mensuelle du contrat.

Les solutions pour trouver la meilleure assurance dépendance

Le label GAD

La Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA) a créé le label GAD pour distinguer les contrats d’assurance dépendance qui respectent un socle commun de garanties et qui sont totalement transparents. C’est un gage de qualité pour rassurer les assurés.

Le problème est que toutes les compagnies d’assurance qui proposent des garanties dépendance ne sont pas adhérentes à la FFSA et ne peuvent donc pas demander ce label. Ainsi, les contrats ne bénéficiant pas de ce label peuvent également être très intéressants pour l’assuré.

Un comparateur assurance dépendance

La meilleure façon de choisir un contrat d’assurance dépendance est d’opter pour un comparateur en ligne qui vous fournira les meilleures offres avec des garanties similaires.

Sur le site d’ADP Assurances, vous avez accès à un comparateur assurance dépendance en ligne qui vous permet d’obtenir rapidement des devis clairs en fonction de vos besoins et de votre budget pour les cotisations d’assurance. Vous pouvez donc comparer de chez vous différents contrats et opter pour l’assurance dépendance qui remplit le plus de critères.

La souscription de votre garantie dépendance peut alors se faire en ligne très facilement. Selon votre âge et le contrat choisi, un questionnaire de santé peut vous être demandé. Il est important de le remplir avec honnêteté. Toute omission volontaire ou involontaire peut mettre fin au contrat et empêcher le versement de la rente ou du capital.

Choix d’une assurance dépendance : ce qu’il faut retenir

Pour résumer, le choix d’une assurance dépendance doit se faire selon un certain nombre de critères

  • la prise en charge ou non de la perte d’autonomie partielle ;
  • le niveau de dépendance ouvrant droit à une indemnisation de la part de l’assurance ;
  • les critères retenus par l’assureur pour déterminer le niveau de dépendance ;
  • l’existence ou non d’une clause de réduction ou d’un plan épargne ;
  • la durée du délai de carence et des éventuels délais de franchise ;
  • les prestations complémentaires proposées par l’assureur ;
  • le montant de la cotisation mensuelle.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Résilier sa ma mutuelle à tout moment et sans frais

Résilier sa mutuelle à tout moment : à qui s’adresse ce dispositif ? Actuellement, la résiliation d’un contrat de complémentaire santé doit se faire...

lire la suite

Mutuelle santé pour expatriés : laquelle choisir ?

Les différentes mutuelles pour expatriés On distingue deux types de mutuelles santé pour les expatriés : les assurances complémentaires à la CFE et...

lire la suite

Développement de la santé connectée : les axes principaux

L’essor de la téléconsultation Avec le confinement et les craintes de contamination liées à la pandémie de Covid-19, la téléconsultation est entrée...

lire la suite
WidgetAvisVerifies