bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Mutuelle Santé

Suis-je obligé de passer par le réseau de soins de ma mutuelle ?

Je dois me faire poser un implant dentaire. J’ai consulté l’annuaire des dentistes membres du réseau de soins proposé par ma mutuelle. Le professionnel le plus proche pour la pose d’un implant est situé à 60 km de chez moi.

Suis-je obligé de faire appel à ses services ou puis-je choisir un autre dentiste tout en bénéficiant du remboursement de ma mutuelle ?

Adp assurances vous répond

Votre complémentaire santé ne peut pas vous obliger à consulter tel ou tel professionnel de santé. Il en est de même pour les praticiens membres du réseau de soins qu’elle propose.

Elle peut fortement vous inciter à faire appel à l’un d’eux pour votre consultation ou la réalisation d’actes médicaux. Mais elle devra tout de même vous rembourser si vous optez pour un autre professionnel de santé.

Cependant, choisir un dentiste membre du réseau de soins auquel a souscrit votre assurance santé vous permettra de bénéficier d’un reste à charge moins élevé pour la pose de votre implant dentaire.

Les professionnels de santé présents au sein de ce réseau pratiquent des tarifs négociés qui sont moins élevés que ceux pratiqués par leurs confrères.

De plus, les assurances santé ont la possibilité de moduler leur prise en charge en fonction du praticien choisi et ainsi de mieux rembourser les actes réalisés par un médecin ou dentiste membre du réseau de soins.

Qu’est-ce qu’un réseau de soins ?

Il s’agit d’une structure qui se présente le plus souvent sous la forme d’une plateforme de gestion. Elle permet à de nombreux professionnels de santé d’y adhérer afin d’accroitre leur nombre de patients et de gagner en visibilité. En contrepartie, ces derniers s’engagent à pratiquer des tarifs négociés.

Les assurances santé peuvent également adhérer à ces structures et ainsi permettre à leurs adhérents de bénéficier de nombreux services comme :

  • des tarifs plus avantageux ;
  • le bénéficie du tiers-payant sur la part obligatoire et la part complémentaire ;
  • la possibilité de disposer de facilités de paiement pour le reste à charge comme un règlement en plusieurs fois ;
  • une analyse des devis des autres professionnels de santé.

Quelles conséquences si vous ne passez pas par le réseau de soins ?

Dès lors que vous respectez le parcours de soins coordonnés, vous serez remboursé par la sécurité sociale si l’acte en question est pris en charge. Ce n’est pas le cas de la pose d’un implant dentaire.

Votre assurance santé prendra également en charge votre consultation, votre examen ou tout autre acte médical en fonction des garanties que vous avez souscrites.

Néanmoins, il y a un fort risque que votre reste à charge soit plus élevé pour les raisons suivantes :

  • le professionnel de santé sera libre de fixer ses tarifs, notamment pour les actes réputés onéreux comme la pose d’implant dentaire ;
  • l’assurance santé peut moduler sa prise en charge afin de mieux remboursé les actes réalisés par les professionnels de santé membres du réseau de soins auquel elle adhère.

Avant de prendre votre décision, vous devez comparer les économies réalisées sur le reste à charge à vos différents frais de déplacement et aux contraintes matérielles pour consulter un dentiste situé loin de votre domicile.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Réforme de la dépendance : les propositions sur l’assurance autonomie

Créé début 2018 par la Mutualité Française et l’Ocirp (Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance), le Lab autonomie est une...

lire la suite

Lisibilité des tableaux de garanties : un accord signé

Les négociations autour de la réforme 100 % Santé ont également donné lieu à des discussions entre les organismes d’assurance maladie complémentaire...

lire la suite

Prise en charge de la téléconsultation : les modalités de remboursement

Depuis le 15 septembre 2018, il est possible d’être remboursé par l’Assurance maladie d’une téléconsultation. Certaines plateformes de mise en...

lire la suite