bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Mutuelle santé entreprise

Un employeur peut-il modifier son taux de participation à la mutuelle de l’entreprise ?

Notre employeur vient de nous informer qu’il changeait la mutuelle d’entreprise et qu’il en profitait également pour modifier son taux de participation. Auparavant, il prenait à sa charge 80 % de la cotisation. Avec la nouvelle mutuelle d’entreprise, son taux de participation sera de 50 %. A-t-il le droit de le modifier ?

Adp assurances vous répond

Depuis le 1er janvier 2016, chaque employeur est obligé de souscrire une complémentaire santé collective pour l’ensemble de ses salariés. Il a également l’obligation de participer au financement de cette dernière. Cette participation doit être égale à au moins 50 % du montant des cotisations. S’il le souhaite, il peut mettre en place un taux de participation plus élevé. Cela reste une décision interne à l’entreprise.

Changement de mutuelle d’entreprise

Il peut, tout à fait, changer l’organisme auprès duquel il a souscrit la mutuelle de l’entreprise. Certaines formalités doivent être respectées. En effet, la mise en place d’une complémentaire de groupe au sein de l’entreprise résulte d’un document juridique qui peut prendre la forme d’un accord de branche, d’un accord d’entreprise, d’un référendum ou d’une décision unilatérale de l’employeur (DUE).

Si la première complémentaire a été instituée par un accord d’entreprise, seul un nouvel accord d’entreprise peut mettre en place une nouvelle mutuelle d’entreprise.

Dans le cas d’un référendum, la modification peut se faire soit par référendum, soit par accord d’entreprise. Enfin, si une DUE était à l’origine de la première mutuelle d’entreprise, l’employeur a le choix entre toutes les procédures pour la suivante.

Modification du taux de participation

Qu’en est-il du taux de participation de l’employeur pour le financement de cette complémentaire santé de groupe obligatoire ? Il est simplement soumis à une obligation de financer au moins la moitié du montant des cotisations. Il peut donc diminuer sa participation.

Néanmoins, il reste tenu par les termes du document juridique qui met en place la mutuelle de l’entreprise. Il se peut également que la convention collective ou l’accord de branche fixent la participation de l’employeur à un taux minimal plus élevé qu’il doit donc appliquer.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Prise en charge séjour hospitalier : des remboursements simplifiés

Les problèmes actuels liés à la prise en charge d’une hospitalisation Deux sortes de problèmes se posent actuellement au sujet du remboursement des...

lire la suite

Procédure de résiliation infra-annuelle d’une mutuelle d’entreprise

Bénéficiaire du droit de résiliation infra-annuelle pour un contrat collectif obligatoire La faculté de résilier un contrat de complémentaire santé...

lire la suite

Objets de santé connectés et pédiatrie : quel intérêt ?

Les avantages qui peuvent être tirés de l’utilisation de ces objets de santé connectés en pédiatrie sont importants. Néanmoins, la généralisation de...

lire la suite
WidgetAvisVerifies