bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Garantie Obsèques

Y a t-il un montant minimum pour le capital d'une convention obsèques ?

Je souhaite que ma maman souscrive un contrat obsèques mais elle n'a pas beaucoup de revenus, sa retraite est peu élevée. Quel est le capital minimum qu'elle peut choisir ?

Adp assurances vous répond

Lorsqu'une personne souscrit une assurance obsèques, elle définie la somme qui sera attribuée à l'organisation et au financement de ses funérailles. La somme sera versé à l'un des bénéficiaires désignés par le souscripteur, ou directement aux pompes funèbres dans certains cas.

Comme pour une assurance vie, le capital est constitué au fil des mois. Il est généralement possible d'opter pour des versements périodiques, ou bien d'effectuer le versement de la somme totale en une seule fois.

Aucune loi ne fixe un montant minimum pour le capital, toutefois les organismes d'assurance obsèques en fixe un le plus souvent. Celui-ci varie généralement entre 1 000 et 2 000 euros pour la somme minimale, et peut aller facilement jusqu'à 8 000 euros.

Bon à savoir : le capital est garanti toute la vie de l'assuré à la seule condition que les cotisations soient réglées. Il dépend de différents éléments, l'âge à la souscription, le montant choisi, la durée des cotisations.

En cas de décès de l'assuré celui-ci est versé rapidement une fois que les pièces justificatives nécessaires au remboursement des frais sont transmises.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Télémédecine : remboursement des téléconsultations

En juin dernier, cinq syndicats de médecins ont signé un accord conventionnel avec l’Assurance maladie qui encadre la prise en charge de la...

lire la suite

Agenda de la réforme 100 % santé, source de crainte pour les employeurs

Rebaptisée 100 % santé, la réforme du reste à charge zéro était au cœur du 42ème congrès de la Mutualité Française qui a eu lieu du 13 au 15 juin...

lire la suite

Dépendance et perte d’autonomie : les craintes des français

A l’occasion de la 42ème édition du congrès de la Mutualité Française en juin dernier, les résultats d’une enquête commandée auprès d’Harris...

lire la suite