bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Assurance Santé Animaux

Mon assureur peut-il demander un certificat de bonne santé avant d'assurer mon animal ?

Je souhaite souscrire une assurance santé pour mon chien. Il souffre de diabète et j’ai peur que son dossier soit refusé. Est-ce que les assureurs demandent un certificat de bonne santé pour assurer un animal ?

Adp assurances vous répond

Les conditions pour souscrire à une assurance santé pour animaux diffèrent selon les assureurs. Chaque compagnie d’assurance a ses propres critères. Certaines sont plus souples que d’autres. Parmi les conditions les plus fréquentes, on retrouve effectivement la production d’un certificat de bonne santé.

La majorité des assurances pour animaux se renseignent sur l’état de santé de l’animal avant d’accepter de couvrir les frais vétérinaires. Pour cela, elles demandent au propriétaire de lui remettre un certificat de bonne santé réalisé par un vétérinaire à l’issue d’une consultation.

Si ce certificat laisse apparaître l’existence de pathologies déjà diagnostiquées, cela ne veut pas dire que le dossier de l’animal sera automatiquement rejeté. L’assureur peut proposer une assurance avec une exclusion de garanties pour les soins relatifs à la pathologie en cause. Il peut aussi augmenter les primes d’assurance et prendre en charge la totalité des soins.

Dans tous les cas, même si l’assureur ne vous demande pas de certificat de bonne santé, il convient de remplir le formulaire d’adhésion avec honnêteté et d’indiquer les maladies déjà diagnostiquées. En effet, si votre assureur se rend compte que la pathologie était déjà connue au moment de l’adhésion, il est en droit de refuser de rembourser les soins en relation avec celle-ci. Il peut même résilier l’assurance santé de l’animal.

Les autres conditions à remplir pour assurer son animal

En plus des informations relatives à l’état de santé de l’animal à assurer, les compagnies d’assurance conditionnent la souscription d’un contrat aux critères suivants :

  • l’âge : généralement, les assurances acceptent les animaux dont l’âge se situe entre 2 mois et 10 ans. Certaines assurances n’ont pas de limite d’âge mais cela est rare ;
  • l’identification : la quasi-totalité des assurances impose que l’animal soit tatoué ou identifié par puce électronique. Les rares assurances qui n’imposent pas cette condition pratiquent une surprime en cas d’absence d’identification.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Prévoyance collective et confinement : les doutes des assureurs

2 risques majeurs identifiés par les assureurs La défaillance des entreprises La période d’inactivité engendrée par le confinement a eu une incidence...

lire la suite

Dépenses de santé 2020 : l’incidence du Covid-19

Une diminution importante des dépenses de santé durant le confinement La date du 15 mars 2020 apparait comme une date charnière pour l’étude des...

lire la suite

Réforme 100 % Santé dentaire : quel impact sur les dépenses de santé ?

Cela fait donc plus d’un an que la réforme 100 % Santé joue un rôle en matière de soins dentaires, l’occasion parfaite de dresser un premier bilan et...

lire la suite
WidgetAvisVerifies