bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Assurance Dépendance

Qu’est-ce que l’ASI ?

J’ai 45 ans et je suis en invalidité. Ma pension est trop faible pour me permettre de vivre correctement. On m’a suggéré de faire une demande d’ASI. Qu’est-ce que l’ASI ? Est-ce différent de l’AAH ?

Adp assurances vous répond

L’ASI ou allocation supplémentaire d’invalidité est une prestation versée tous les mois par la sécurité sociale aux personnes qui remplissent les conditions d’obtention. Cette aide n’est pas cumulable avec l’AAH (allocation pour les adultes handicapés).

Mais elle peut être cumulée avec la majoration pour la vie autonome (MVA) versée aux personnes ayant un taux d’invalidité d’au moins 80 %, vivant dans un logement indépendant et ne dépassant pas un certain plafond de ressources.

Les conditions pour bénéficier de l’ASI

Pour percevoir l’allocation supplémentaire d’invalidité, il convient de remplir les conditions suivantes :

  • être atteint d’une invalidité générale qui a pour conséquence une perte de vos revenus ou de votre capacité de travail de 2/3 ;
  • bénéficier d’une des 5 pensions suivantes : pension d'invalidité, pension de réversion, pension d'invalidité de veuf ou de veuve, pension de retraite anticipée pour handicap ou carrière longue ou pension de retraite anticipée pour pénibilité ;
  • ne pas dépasser un plafond de ressources ;
  • être âgé de moins de 62 ans : à partir de 62 ans, vous pouvez prétendre à l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées).

Si vous avez souscrit un contrat d’assurance dépendance et que vous percevez une rente, il convient de déclarer ce montant lors de votre demande d’ASI.

La demande d’ASI se fait auprès de l’organisme qui verse la pension que touche le demandeur : CPAM, MSA, caisse de retraite.

Régime fiscal de l’ASI

L’allocation supplémentaire d’invalidité n’est pas imposable.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2020, le recouvrement sur succession des sommes versées au titre de l’ASI par la CPAM est supprimé. Auparavant, la sécurité sociale pouvait demander le remboursement des sommes qu’elle avait versé au défunt dès lors que le montant de l’actif successoral net dépassait le seuil de recouvrement qui était fixé à 36 000 € depuis 2006.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Choix d’une assurance santé pour expatriés : quels sont les critères ?

Choix d’une assurance santé pour expatriés : les critères à prendre en compte Pour choisir une assurance santé dans le cadre d’une expatriation, ne...

lire la suite

PLFSS 2021 : Tiers-payant obligatoire pour les paniers 100 % Santé

L’obligation du tiers-payant, une mesure phare du PLFSS 2021 Depuis le 1er janvier 2020, la réforme 100 % Santé commence à être mise en œuvre. Elle...

lire la suite

Budget de la sécurité sociale 2021 : que contient le PLFSS 2021 ?

Budget de la sécurité sociale : un déficit en augmentation à cause de la pandémie actuelle Pour faire face à la crise sanitaire causée par la...

lire la suite
WidgetAvisVerifies