bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Assurance Dépendance

Quelles sont les aides pour un maintien à domicile ?

Ma mère est dans une situation de dépendance de plus en plus importante. Cependant, elle ne souhaite pas séjourner dans un Ehpad. Mes frères et moi envisageons donc son maintien à domicile. Mais nous nous interrogeons sur le coût de cette solution. Quelles sont les aides pour un maintien à domicile ?

Adp assurances vous répond

Le maintien à domicile d’une personne dépendante exige un effort financier. Mais il existe des aides pour accompagner les familles dans ce choix. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions publiques mais aussi d’une rente ou d’un capital issus d’un contrat de prévoyance, comme une garantie dépendance par exemple.

Les subventions publiques

Les personnes dépendantes peuvent bénéficier de plusieurs aides financières comme :

  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
  • l’aide à l’habitat versée par la CNAV ;
  • le crédit impôt maintien à domicile ;
  • la prestation de compensation du handicap (PCH).

Le versement de l’APA est soumis à plusieurs conditions :

  • être âgé de plus de 60 ans ;
  • avoir un niveau de dépendance situé entre le niveau 1 et le niveau 4 de la grille AGGIR ;
  • résider à son domicile, chez un membre de la famille, dans un Ehpad de moins de 25 place ou dans une résidence autonomie.

Faire une demande d’APA permet également de bénéficier d’un plan d’aide qui va recenser et évaluer tous les besoins de la personne dépendante pour son maintien à domicile : livraison des repas, aide à domicile, travaux d’aménagement du logement, etc.

La garantie dépendance

L’allocation personnalisée d’autonomie ainsi que les autres aides financières publiques peuvent ne pas couvrir l’ensemble des frais liés au maintien à domicile d’une personne dépendante. C’est pourquoi la souscription à un contrat de prévoyance, notamment à une garantie dépendance, est une solution qu’il faut envisager dès l’âge de 45 – 50 ans. Cela permet d’anticiper une perte d’autonomie et de bénéficier soit d’une rente soit d’un capital. Il faut cependant faire attention au niveau de dépendance garanti qui n’est pas obligatoirement le même que pour l’APA.

Il faut savoir que le versement de la rente ou du capital d’une garantie dépendance n’est pas pris en compte dans l’analyse des revenus pour l’obtention de l’allocation personnalisée d’autonomie.

Actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Prévoyance et travailleurs indépendants : un manque d’informations

Des régimes hétérogènes et peu protecteurs Le statut des travailleurs indépendants est loin d’être homogène. Les professions libérales, les...

lire la suite

Prévoyance collective et confinement : les doutes des assureurs

2 risques majeurs identifiés par les assureurs La défaillance des entreprises La période d’inactivité engendrée par le confinement a eu une incidence...

lire la suite

Dépenses de santé 2020 : l’incidence du Covid-19

Une diminution importante des dépenses de santé durant le confinement La date du 15 mars 2020 apparait comme une date charnière pour l’étude des...

lire la suite
WidgetAvisVerifies