bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Assurance Dépendance

Quel est le coût d’un Ehpad ?

Ma mère ne peut plus rester vivre chez elle. Elle a besoin d’une aide constante pour la réalisation des gestes de la vie quotidienne. Avec mes frères et sœurs, nous envisageons de la placer dans un établissement spécialisé. Quel est le coût d’un Ehpad ?

Adp assurances vous répond

Il n’existe pas de tarifs réglementés. Le coût d’un Ehpad varie donc selon les établissements. Néanmoins, il existe certaines études qui permettent d’estimer le coût moyen d’un hébergement au sein de ces structures spécialisées. Il est en moyenne de 2 000 € par mois. Cette somme prend en compte :

  • le prix de l’hébergement en lui-même ;
  • le prix de la prise en charge de la dépendance, c’est-à-dire des soins et de l’accompagnement.

Les personnes âgées peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle de leur séjour en Ehpad par l’assurance maladie.

Mais le reste à charge reste conséquent et peut être un frein pour les personnes dont les revenus sont modestes.

Il faut également savoir que le forfait soins versé par la sécurité sociale à l’Ehpad ne s’applique pas aux consultations médicales, aux examens et aux traitements qui sont réalisés à l’extérieur de cette structure spécialisée.

La prise en charge de ces dépenses de santé est la même que pour les autres assurés. Cela signifie donc qu’une personne hébergée dans un Ehpad doit continuer à souscrire une complémentaire santé pour être correctement couverte et remboursée en cas de consultations auprès de médecins spécialistes par exemple.

Les aides financières possibles

La souscription d’une assurance dépendance permet de bénéficier d’un capital ou d’une rente mensuelle qui peut financer tout ou partie du coût d’un Ehpad. Pour cela, il est impératif que les conditions de dépendance fixées au contrat soient remplies.

Les personnes dépendantes peuvent également bénéficier des subventions publiques suivantes :

  • l’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie est versée aux personnes âgées de plus de 60 ans sous réserve de remplir les critères de la grille AGGIR ;
  • l’APL (aide personnalisée au logement) ou l’ALS (allocation de logement sociale) : ces deux aides ne sont pas cumulables ;
  • l’ASH : l’aide sociale à l’hébergement est accordée aux personnes de plus de 65 ans dont les revenus sont inférieurs au coût d’hébergement en Ehpad.

Il faut également savoir que les personnes qui résident dans un Ehpad et qui sont imposables peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt qui correspond à 25 % des sommes payées au cours de l’année pour l’hébergement et la dépendance. Elle est plafonnée à 10 000 € par personne.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Débats autour des déserts médicaux et de la formation des médecins

On estime que 5,7 millions de français (8,6 % de la population) vivent dans un désert médical. Cette notion de déserts médicaux recoupe plusieurs...

lire la suite

Peut-on encore souscrire une mutuelle quand son chat est âgé ?

A l'heure actuelle, les animaux vivant auprès de leurs propriétaires sont considérés comme des membres de la famille à part entière. Votre chat...

lire la suite

Inégalité dans l’accès à l’assurance santé

La loi ANI qui a instauré la mutuelle d’entreprise obligatoire pour tous les salariés avait vocation à faciliter l’accès aux soins des français....

lire la suite