bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×
Assurance Dépendance

Que devient le capital de l’assurance dépendance en cas de décès de l’assuré ?

J’hésite à souscrire une assurance dépendance car j’ai peur de cotiser pour rien. Que devient le capital que j’ai constitué si je décède sans l’avoir utilisé ? Est-il versé à mes proches ou est-il perdu ?

Adp assurances vous répond

L’assurance dépendance est un contrat dit à fonds perdus. Cela signifie que si le risque garanti ne survient pas, l’argent versé n’est pas restitué. C’est le même principe que pour une assurance automobile. Si vous n’avez jamais d’accident, la compagnie d’assurance ne va pas vous rembourser les cotisations que vous avez versées.

Ainsi, si l’assuré décède sans avoir été dans un état de dépendance couvert par l’assurance, le capital ne sera pas versé à ses proches.

En effet, ce type de contrat porte sur la mutualisation des risques. Tous les assurés ne bénéficieront pas des garanties mais leur cotisations profiteront à ceux qui seront dans un état de dépendance avéré.

Souscrire un contrat qui n’est pas à fonds perdus ?

Certaines personnes peuvent alors être tentées de souscrire un autre type de contrat pour anticiper une situation de dépendance comme une assurance-vie ou une complémentaire santé avec une option dépendance. Mais que valent ces contrats par rapport à une assurance dépendance ?

Ils ne permettent pas une prise en charge optimale de la perte d’autonomie contrairement aux contrats d’assurance dépendance qui incluent des prestations annexes spécialement adaptées à l’état de santé de l’assuré.

Les précautions à prendre avant de souscrire une assurance dépendance

Les contrats d’assurance dépendance sont donc les mieux conçus pour répondre aux besoins d’une personne en perte d’autonomie. Cependant, il est important de bien vérifier les clauses de garantie au sein d’une assurance dépendance. En effet, certains contrats ne couvrent qu’une dépendance totale.

Le capital n’est alors pas versé si la dépendance n’est que partielle. Il convient également de lire attentivement les conditions dans lesquelles l’état de dépendance de l’assuré est déterminé pour ouvrir droit au versement du capital ou de la rente.

En effet, les assurances ne sont pas tenus par le diagnostic du médecin traitant et peuvent opter pour une grille d’appréciation plus stricte.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Réforme de la dépendance : les propositions sur l’assurance autonomie

Créé début 2018 par la Mutualité Française et l’Ocirp (Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance), le Lab autonomie est une...

lire la suite

Lisibilité des tableaux de garanties : un accord signé

Les négociations autour de la réforme 100 % Santé ont également donné lieu à des discussions entre les organismes d’assurance maladie complémentaire...

lire la suite

Prise en charge de la téléconsultation : les modalités de remboursement

Depuis le 15 septembre 2018, il est possible d’être remboursé par l’Assurance maladie d’une téléconsultation. Certaines plateformes de mise en...

lire la suite