bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Résilier une mutuelle d’entreprise

Depuis 2016, les employeurs ont l’obligation de mettre en place une mutuelle d’entreprise à laquelle les salariés doivent souscrire.

Une partie des cotisations est prise en charge par l’employeur et le reste est à la charge de l’employé. Mais dans certains cas, cette mesure, qui se voulait être un avantage pour les salariés, n’est pas toujours favorable à ces derniers.

Un employé peut vouloir résilier cette complémentaire santé. Le peut-il ? Oui dans certains cas.

La volonté de résilier une mutuelle d’entreprise peut également provenir de l’employeur afin de souscrire une assurance de groupe plus avantageuse.

Résiliation par le salarié

Le principe qui s’applique à tous les salariés du privé est l’obligation d’adhérer à la complémentaire santé de groupe mise en place au sein de leur entreprise. Néanmoins, il existe quelques exceptions qui permettent de résilier une mutuelle d’entreprise.

Le caractère obligatoire de la mutuelle d’entreprise

La loi ANI a instauré l’obligation pour tous les employeurs de faire bénéficier leurs salariés d’une assurance santé collective et de prendre en charge au moins 50% du montant des cotisations. Cette mesure a vocation à améliorer la couverture santé des français et de permettre à la majorité de la population d’être couverte par une mutuelle proposant un socle minimal de garanties. L’employeur est tout à fait libre de choisir une complémentaire santé offrant des garanties supérieures ou de prendre en charge une part plus élevée du montant des cotisations.

Quant aux salariés, ils ont l’obligation de souscrire à la mutuelle d’entreprise mise en place et de résilier la complémentaire santé individuelle à laquelle ils avaient souscrit.

Les cas permettant de résilier sa complémentaire santé collective

Résilier une mutuelle d’entreprise est possible dans un nombre de cas limités :

  • Fin du contrat de travail, que ce soit suite à un licenciement, une démission ou un départ à la retraite ;
  • Départ à l’étranger ;
  • Affiliation à la complémentaire santé obligatoire de son conjoint dès lors que celle-ci est plus ancienne que la mutuelle du salarié.

A savoir : en cas de licenciement, de fin d’un CDD ou de départ à la retraite, il est possible de continuer à bénéficier de la mutuelle de l’entreprise. Alors que, sous certaines conditions, l’ex-employeur continue à prendre en charge une partie des cotisations, ce n’est pas le cas lorsqu’un salarié décide de conserver la mutuelle de groupe lors d’un départ à la retraite.

La résiliation de la complémentaire santé doit se faire par lettre recommandée dans un délai de 3 mois à compter du changement de situation. Un justificatif devra être joint, notamment en cas d’affiliation à une autre complémentaire obligatoire.

Résiliation par l’employeur

La volonté de résilier une mutuelle d’entreprise peut également venir de l’employeur. En effet, certains d’entre eux ont été pris de court avec l’application de la loi ANI. D’autres peuvent ne pas être satisfaits des garanties proposées à leurs salariés.

Les éléments à prendre en compte avant de résilier la mutuelle de groupe

Résilier la complémentaire santé de son entreprise n’est pas une décision que l’on prend à la légère. Avant de choisir cette option, il peut être intéressant de comparer les autres niveaux de garanties proposés par l’organisme assureur ou d’envisager d’augmenter la part de l’entreprise dans le paiement des cotisations.

N’hésitez pas également à consulter vos salariés pour savoir les postes de dépenses de santé qu’ils souhaiteraient voir renforcer.

Les formalités liées à la résiliation

Les démarches pour la résiliation sont propres à chaque contrat d’assurance. Assurez-vous de bien respecter le délai de préavis indiqué au sein du document ainsi que la date à laquelle vous pouvez résilier le contrat : à l’échéance, en cours de contrat…

L’obligation de souscrire une nouvelle complémentaire santé pour ses salariés

La mise en place d’une mutuelle d’entreprise étant obligatoire, la résiliation de la complémentaire de groupe doit s’accompagner d’une souscription à une autre assurance santé.

Votre nouvelle complémentaire santé devra répondre aux garanties obligatoires imposées par la branche professionnelle. Par contre, vous n’êtes absolument pas obligé d’opter pour l’organisme conseillé par celle-ci. Il faut seulement que le contrat de base proposé à vos employés contienne les garanties minimales imposées dans la convention de branche et par la loi ANI.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Fiscalité de l’assurance de prêt durcie par le PLF 2019

Le projet de loi de finances pour 2019 prévoit, dans son article 52, la suppression de l’exonération de taxe spéciale sur les conventions d’assurance...

lire la suite

Hausse des cotisations des mutuelles en 2019 : qu’en est-il ?

Mesure phare du quinquennat d’Emmanuel Macron, la réforme 100 % Santé, également connue sous le nom de "Reste à charge zéro", cristallise...

lire la suite

Comment choisir la meilleure mutuelle pour sa famille ?

Quelle que soit sa configuration familiale, une mutuelle est indispensable pour bien couvrir ses proches. Frais optiques, dentaires ou...

lire la suite