bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Quelle quotité choisir pour garantir son prêt immobilier ?

L’assurance emprunteur permet de garantir à l’organisme bancaire le paiement des mensualités d’un crédit immobilier à la suite de la survenue d’un des risques couverts comme le décès ou l’invalidité. Lorsqu’il y a un seul emprunteur, la couverture de l’assurance repose obligatoirement sur sa seule tête.

Lorsqu’il y a deux emprunteurs, la quotité doit être définie : la couverture est-elle à 100 % sur les deux têtes ou est-elle répartie entre les deux co-emprunteurs ?

Dans quels cas opter pour une répartition de la quotité ?

Généralement, lors de l’achat d’une résidence principale, l’organisme bancaire impose une quotité à 100% sur chaque emprunteur. La couverture est donc de 200%. Cela signifie que l’intégralité des mensualités sera prise en charge par l’assurance de prêt quel que soit l’emprunteur sur lequel le risque est survenu.

Par contre, dans certains cas, il n’est pas nécessaire que chaque emprunteur paie la totalité des cotisations. Une répartition de la quotité peut être envisagée. C’est notamment le cas dans les exemples suivants

  • L’achat d’une résidence secondaire ne nécessite pas une couverture à 200% car le bien immobilier peut toujours être vendu pour faire face à un événement empêchant le remboursement des mensualités. Il ne s’agit pas de la résidence principale des emprunteurs.
  • L’achat d’un bien immobilier en tant qu’investissement locatif permet d’envisager une quotité partagée entre les deux emprunteurs. En effet, on estime que les loyers perçus sont en mesure de couvrir le remboursement des mensualités.

Lorsque la quotité est partagée, la répartition peut être identique (50 – 50) ou déséquilibrée (60 – 40 / 70 – 30). Cette décision varie selon le profil des emprunteurs. La détermination du quote-part nécessite donc une étude approfondie de la situation personnelle de chaque emprunteur.

Les critères à prendre en compte pour déterminer la quotité

Pour déterminer la quotité idéale pour garantir son prêt immobilier, il convient de prendre en compte les critères suivants

  • la nature de l’achat immobilier : résidence principale, secondaire ou investissement locatif ;
  • les revenus de chaque emprunteur à la date de l’offre de crédit ;
  • les possibilités d’évolution professionnelle de chaque emprunteur ;
  • les risques liés à la situation professionnelle de chacun, notamment lorsqu’un des emprunteurs est un travailleur indépendant ;
  • l’âge des co-emprunteurs ;
  • l’état de santé de chacun des emprunteurs ;
  • la souscription ou non d’une assurance décès ou d’une assurance vie assurant un capital ou une rente au co-emprunteur survivant ;
  • etc.

La détermination de la quotité est donc un exercice difficile dans lequel il faut être en mesure d’évaluer les risques pris. Il est parfois préférable de se faire accompagner par un professionnel comme un courtier en assurances.

L’amendement Bourquin offre une opportunité aux emprunteurs qui désirent modifier la quotité de leur assurance de prêt suite à l’évolution de leur situation (dégradation de l’état de santé d’un des emprunteurs, changement de situation professionnelle…).

Chaque assuré peut dorénavant résilier son assurance à la date annuelle d’échéance et ainsi souscrire un nouveau contrat avec une quotité plus adaptée à son nouveau profil.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Echéance de l’assurance de prêt : nouvelle loi Bourquin

Le secteur de l’assurance emprunteur a subi de grandes mutations ces dernières années. Elles avaient pour finalité d’ouvrir le marché à la...

lire la suite

Conditions de la portabilité d’une mutuelle d’entreprise

Depuis 2016, les employeurs sont obligés de souscrire à un contrat collectif d’assurance santé pour l’ensemble de leurs employés et de participer à...

lire la suite

Position de la Cour des comptes sur le coût des obsèques

Dans son rapport annuel remis en février dernier, la Cour des comptes consacre une partie à la gestion des opérations funéraires. Le bilan qu’elle...

lire la suite