bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

La promesse de vente

L’achat d’un bien immobilier doit obéir à un certain formalisme qui a vocation à sécuriser la vente à la fois pour le vendeur et pour l’acquéreur.

Des délais doivent être respectés avant la conclusion de l’acte définitif de vente. Ils ont vocation à permettre au notaire de rassembler tous les documents nécessaires mais aussi à l’acheteur de finaliser sa demande de prêt immobilier.

C’est pourquoi les parties signent généralement une promesse de vente ou un compromis de vente afin de signifier à l’autre partie sa volonté de s’engager.

Qu’est-ce qu’une promesse de vente ?

Une promesse de vente est un acte juridique qui va marquer l’engagement du vendeur à vendre son bien à l’acquéreur. Elle est différente d’un compromis de vente qui s’apparente à une vente sur le plan juridique car il marque un engagement fort des deux parties.

Un engagement fort du vendeur

Ce document juridique marque l’engagement du vendeur. En le signant, il s’engage à réserver le bien immobilier pour l’acheteur durant un délai imparti.

Il n’a pas le droit de le vendre à une autre personne durant cette période sous peine de voir sa responsabilité engagée.

Bien que l’engagement le plus fort concerne le vendeur, la signature d’une promesse de vente n’est pas anodine pour l’acquéreur. Il doit verser une indemnité d’immobilisation qui ne lui sera pas restituée s’il ne finalise pas la vente. Seule la réalisation d’une des conditions suspensives lui permet de se rétracter sans conséquence pécuniaire.

Le montant de l’indemnité d’immobilisation est généralement de 10% de la valeur du bien immobilier, sans que les frais de notaire soient pris en compte.

La différence entre la promesse de vente et le compromis de vente

Un compromis de vente est un engagement fort des deux parties. D’ailleurs, sur le plan juridique, il a la même valeur qu’une vente. Cela signifie que si une des deux parties se rétracte en dehors de la réalisation d’une des clauses suspensives, sa responsabilité est engagée. Elle peut alors être condamnée à verser des dommages et intérêts à l’autre partie.

Lors de la signature d’un compromis de vente, une somme est également versée par le futur acquéreur. Il ne s’agit pas d’une indemnité d’immobilisation comme pour la promesse de vente mais d’un dépôt de garantie dont le montant peut varier entre 5% et 10% de la valeur totale du bien immobilier.

Le contenu d’une promesse de vente

La rédaction d’une promesse de vente doit respecter un certain formalisme afin de produire pleinement ses effets, que ce soit à l’encontre du vendeur ou de l’acheteur. C’est aussi une manière pour chacune des parties de protéger ses intérêts.

Les mentions essentielles pour la vente

La promesse de vente doit obligatoirement contenir

  • une description détaillée du bien immobilier en vente : elle doit inclure les éventuelles dépendances, etc. ;
  • le prix sur lequel se sont entendus les parties, en précisant bien que les frais de notaire ne sont pas compris dans cette somme.

Les clauses suspensives

Bien qu’elles ne soient pas obligatoires, les conditions suspensives sont un élément généralement présent dans toutes les promesses de vente. Elles permettent à l’acheteur de se rétracter sans perdre son indemnité d’immobilisation. Leur rédaction est totalement libre.

Il est préférable de s’aider d’un professionnel afin que leur interprétation ne puisse différer de la volonté initiale des parties.

Les conditions suspensives les plus souvent inscrites dans une promesse de vente sont

  • le fait de ne pas obtenir de prêt immobilier : il faut toutefois être en mesure de prouver avoir fait des demandes et de justifier des refus opposés par les banques. Par ailleurs, il est également possible de subordonner la vente à l’obtention d’un crédit immobilier ne dépassant pas un certain plafond au niveau du taux d’intérêt. C’est une façon pour l’acquéreur de se protéger en cas de variation du marché ou de modification de l’offre de prêt après étude approfondie de son dossier par l’organisme bancaire ;
  • le droit de préemption de la commune : si la municipalité fait jouer son droit de préemption, elle est prioritaire sur l’acheteur. Le vendeur doit obligatoirement lui céder le bien immobilier ;
  • la constatation d’une servitude d’urbanisme grave : durant le délai pendant laquelle le bien est immobilisé, le notaire va réunir tous les documents nécessaires à la vente. Il arrive qu’à cette occasion, une servitude d’urbanisme importante est découverte. Il est donc préférable d’inclure cette condition suspensive dans la promesse de vente ;

Plus rare mais possible, une clause de dédit peut également être inscrite au sein de la promesse de vente. Elle permet généralement à l’acquéreur de se rétracter sans motif en contrepartie du paiement d’une somme dont le montant sera préalablement convenu entre les parties.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Fiscalité de l’assurance de prêt durcie par le PLF 2019

Le projet de loi de finances pour 2019 prévoit, dans son article 52, la suppression de l’exonération de taxe spéciale sur les conventions d’assurance...

lire la suite

Hausse des cotisations des mutuelles en 2019 : qu’en est-il ?

Mesure phare du quinquennat d’Emmanuel Macron, la réforme 100 % Santé, également connue sous le nom de "Reste à charge zéro", cristallise...

lire la suite

Comment choisir la meilleure mutuelle pour sa famille ?

Quelle que soit sa configuration familiale, une mutuelle est indispensable pour bien couvrir ses proches. Frais optiques, dentaires ou...

lire la suite