bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

La délégation d’assurance de prêt immobilier

Les organismes de crédit rendent obligatoire dans les faits la souscription d’une assurance emprunteur. En effet, ils refusent généralement d’accorder un prêt immobilier sans que celui-ci ne soit assuré. Ils proposent donc une assurance avec leur offre de crédit.

Peu d’emprunteurs le savent : ils ne sont pas obligés de choisir cette assurance. Ils peuvent souscrire un contrat auprès d’un autre assureur. Il s’agit de la délégation d’assurance.

Choisir une autre assurance que celle de l’organisme de crédit

La délégation d’assurance consiste à souscrire une autre assurance que celle proposée par l’organisme de crédit. Elle peut être mise en œuvre dès la négociation du prêt immobilier ou lors du remboursement de ce dernier.

Un dispositif rendu possible avec la loi Lagarde

La loi du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation ou "loi Lagarde" a mis en place ce dispositif pour renforcer les droits des consommateurs. Il s’applique aussi bien aux crédits à la consommation qu’aux prêts immobiliers.

Pour pouvoir mettre en œuvre ce dispositif, l’équivalence des garanties entre le contrat d’assurance initial proposé par le prêteur et celui choisi par l’emprunteur doit être respectée.

L’assurance de l’emprunteur doit couvrir a minima les mêmes risques que celle de l’organisme de crédit.

Ces contrats couvrent trois sortes de risques :

  • le décès ;
  • l’incapacité temporaire de travail, l’invalidité permanente totale ou partielle, la perte totale et irréversible d’autonomie ;
  • la perte d’un emploi à l’exclusion de la démission et de la rupture conventionnelle.

L’organisme de crédit a le droit de refuser cette nouvelle assurance.

Mais il a l’obligation de motiver sa décision par écrit. Les justifications acceptées doivent porter sur l’absence d’équivalence en matière de garanties.

En cas d’accord, il ne peut pas faire supporter à l’emprunteur des frais supplémentaires pour l’établissement d’un avenant au contrat.

Les avantages de ce mécanisme

Le dispositif de délégation d’assurance permet aux emprunteurs de faire diminuer le coût total de leur crédit en recherchant un meilleur taux.

Il offre également la possibilité de prévoir des garanties plus adaptées à son mode de vie et plus complètes. L’emprunteur bénéficie donc d’une meilleure couverture. C’est un élément important qui peut parfois justifier le paiement d’une cotisation légèrement plus élevée.

Ce mécanisme permet également aux personnes dites à risque (état de santé, profession, loisirs et activités sportives) de pouvoir rechercher un contrat d’assurance tenant compte de leur situation spécifique au meilleur coût.

La mise en œuvre de la délégation d’assurance

Mise à part l’équivalence des garanties, il n’existe aucune condition de fond pour la mise en œuvre de la délégation d’assurance. Il s’agit principalement de conditions de forme.

L’équivalence des garanties

Pour déterminer si les garanties de deux contrats sont similaires, il faut prendre en compte :

  • le type d’indemnisation prévu : indemnisation totale ou indexée à la perte de revenus de l’emprunteur ;
  • les risques spécifiques couverts et ceux expressément exclus ;
  • l’appréciation de la notion d’incapacité de travailler : certaines assurances la limitent à la profession de l’assuré alors que d’autres l’étendent à l’ensemble des métiers existants.

Les conditions de forme

Lors de la négociation du crédit immobilier

Si l’emprunteur décide de ne pas souscrire l’assurance proposée par l’organisme de crédit dès la phase de négociation du prêt, il peut le faire à tout moment avant la signature des contrats.

La première année

La loi Hamon permet de changer d’assurance à tout moment lors de la première année de souscription. Elle impose seulement de respecter un préavis de 15 jours. Une réponse écrite doit être fournie par l’organisme de crédit dans un délai de 10 jours. En cas de refus, celui-ci doit être motivé.

Les années suivantes

La loi Hamon ne porte que sur la première année de souscription. Une fois celle-ci passée, la résiliation de l’assurance pour une autre ne peut intervenir qu’à l’échéance du contrat en respectant un préavis de deux mois.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Fiscalité de l’assurance de prêt durcie par le PLF 2019

Le projet de loi de finances pour 2019 prévoit, dans son article 52, la suppression de l’exonération de taxe spéciale sur les conventions d’assurance...

lire la suite

Hausse des cotisations des mutuelles en 2019 : qu’en est-il ?

Mesure phare du quinquennat d’Emmanuel Macron, la réforme 100 % Santé, également connue sous le nom de "Reste à charge zéro", cristallise...

lire la suite

Comment choisir la meilleure mutuelle pour sa famille ?

Quelle que soit sa configuration familiale, une mutuelle est indispensable pour bien couvrir ses proches. Frais optiques, dentaires ou...

lire la suite