bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Vers un meilleur encadrement de la vente de chiens et de chats

Vente des chiens et des chats bientôt interdite en animalerieLe 27 janvier 2021, l’Assemblée Nationale a voté un amendement interdisant la vente des chiens et des chats dans les animaleries à compter du 1er janvier 2024.

Cette mesure intègre donc la proposition de loi contre la maltraitance animale adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale le 29 janvier dernier. Elle est actuellement en cours de lecture au Sénat.

Cette mesure est accompagnée d’un encadrement de la vente en ligne des animaux domestiques. L’objectif est de réduire le nombre d’abandons et de maltraitance animale.

Pourquoi encadrer la vente des animaux domestiques ?

Les animaleries sont des commerces au sein desquels les achats réalisés sur un coup de tête sont fréquents. Les animaux, souvent jeunes, sont attendrissants et donnent envie de les adopter pour ne plus qu’ils soient derrière les barreaux.

Mais ces achats impulsifs cachent une réalité moins rose sur de nombreux points. Les chatons et les chiots présents en animalerie sont souvent séparés trop tôt de leur mère, ce qui entraine un sevrage précoce et des difficultés de sociabilisation plus ou moins importantes.

Par ailleurs, lors de ces achats non-réfléchies, les contraintes liées à l’adoption d’un animal de compagnie sont vite éludées, voire ne sont pas prises en considération. Or un chien doit être sorti régulièrement. Toutes les races ne sont pas faites pour vivre en appartement. Quant au chat, la litière doit être nettoyée tous les jours. Les frais vétérinaires peuvent être élevés en cas de maladie ou d’accident. De plus, chaque animal a son propre caractère qui ne correspond peut-être pas à la famille d’accueil.

Lors d’une adoption chez un professionnel ou auprès d’un refuge, ces différents éléments sont étudiés avant de confier un animal à sa nouvelle famille. Ce n’est pas du tout le cas dans une animalerie. Il en résulte des abandons ou des actes de maltraitance.

L’adoption d’un animal de compagnie doit toujours être réfléchie et ne pas résulter d’un coup de tête.

Vente interdite des chats et des chiens en animalerie d’ici 2024

Si le Sénat confirme le choix des députés, les animaleries ne seront plus autorisées à vendre des chats et des chiens à partir du 1er janvier 2024. Cette interdiction ne concerne pas les petits rongeurs comme les hamsters, les souris ou encore les lapins.

Cette mesure fait l’unanimité auprès des associations de défense des animaux mais aussi des français qui se déclarent majoritairement favorable à cette interdiction selon un sondage Ifop.

Où pourra-t-on acheter ou adopter un chat ou un chien à partir de 2024 ?

Malheureusement, il y a fort à parier que les refuges seront encore remplis de chats et de chiens abandonnés ou errants en 2024. Privilégier l’adoption à l’achat permet de lutter à son échelle contre l’abandon et la maltraitance animale.

Il sera également possible d’acheter son animal de compagnie auprès d’un professionnel comme un éleveur par exemple.

Que ce soit en cas d’adoption ou d’achat, il peut être pertinent de souscrire une assurance santé pour son animal de compagnie. Cela permet d’anticiper des frais vétérinaires qui peuvent rapidement augmenter si votre chat ou votre chien tombe malade ou à un accident.

Ne payez plus les frais de vétérinaires !

Obtenez rapidement le meilleur tarif et les meilleures garanties pour assurer votre animal de compagnie.

Comparer les assurances chiens et chats

Vente en ligne des animaux de compagnie réservée aux professionnels et aux refuges

Afin de lutter contre les vols et les trafics d’animaux domestiques, les députés ont également adopté une mesure interdisant aux particuliers de vendre en ligne un animal de compagnie. Sont ainsi visées les annonces passées sur certains sites ou réseaux sociaux. Cela vise également les élevages clandestins de nouveaux animaux de compagnie. En 2020, les associations ont constaté une hausse des abandons des NAC, notamment des lapins et des petits rongeurs.

Seuls les refuges et les professionnels seront autorisés à vendre en ligne un animal domestique.

La proposition de loi contre la maltraitance animale n’est pas encore adoptée. Elle doit d’abord être débattue devant le Sénat puis passer en commission mixte paritaire (CMP) avant d’être promulguée. Le Gouvernement a mis en œuvre la procédure accélérée sur ce texte depuis le 14 décembre 2020.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies