On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Taux de redistribution des mutuelles : un critère pertinent dans le choix de son contrat

Taux de redistribution des complémentaires santé - ADP AssurancesAvec la résiliation infra-annuelle des complémentaires santé effective depuis le 1er décembre 2020, il est devenu beaucoup plus simple de changer de mutuelle. Il n’y a plus besoin d’attendre la date d’échéance ou de justifier d’un changement de situation pour souscrire un nouveau contrat. Le choix de ce dernier prend appui sur des critères tels que le niveau de remboursements de certains postes de soins, le montant des cotisations, les services associés, etc.

Mais un autre élément, moins connu, peut également être un critère pertinent dans le choix de sa complémentaire santé, à savoir le taux de redistribution. Il s’agit du ratio entre le montant versé par l’assuré à sa complémentaire (c’est-à-dire le coût annuel des cotisations) et ce qu’elle lui rembourse dans l’année.

L’obligation légale d’indiquer son taux de redistribution pour toutes les complémentaires santé

Le 1er septembre dernier, l’arrêté du 6 mai 2020 précisant les modalités de communication par les organismes de protection sociale complémentaire des informations relatives aux frais de gestion au titre des garanties destinées au remboursement et à l'indemnisation des frais occasionnés par une maladie, une maternité ou un accident est entré en vigueur.

Ce texte impose aux organismes de complémentaire santé de communiquer aux assurés avant la souscription du contrat, puis tous les ans par la suite, :

  • le ratio entre le montant des prestations versées et le montant des cotisations payées
  • ainsi que le ration entre le montant de ces cotisations et celui des frais de gestion.

L’association de consommateur UFC-Que Choisir a voulu vérifier si cette nouvelle obligation était bien respectée. Elle a donc demandé des devis auprès de 29 organismes de complémentaires santé et en a obtenu 24. Sur ces 24 devis, 5 ne mentionnaient pas le taux de redistribution. Les organismes concernés ont été mis en demeure par l’association. La plupart ont rectifié ce point depuis.

UFC-Que Choisir a également constaté que certains organismes de complémentaire santé ne remplissaient qu’à moitié cette obligation, leur taux de redistribution étant indiqué de manière illisible, contrairement aux critères de mise en forme mentionnés à l’article 2 de l’arrêté du 6 mai 2020.

Que retenir des taux de redistribution ainsi obtenus ?

Il apparait que le taux de redistribution varie selon le type d’organisme. Il est ainsi, en moyenne :

  • de 72,6 % pour les sociétés d’assurance,
  • de 76,5 % pour les institutions de prévoyance,
  • de 77,9 % pour les mutuelles.

L’intérêt de connaître le taux de redistribution

Dévoiler ce ratio entre le montant annuel des cotisations et celui des remboursements effectivement versés permet aux assurés d’estimer la rentabilité ou non de tel ou tel contrat et d’avoir une vision plus claire et objective de la part importante (ou non) des frais de dossier et de gestion dans le coût total de leur complémentaire santé.

C’est donc un nouveau critère à prendre en compte lors du choix de sa nouvelle mutuelle afin de s’assurer de payer le prix le plus juste pour sa couverture santé et de ne pas subir des coûts de gestion trop élevés.

Faites des économies !

Accédez aux meilleures mutuelles en fonction de votre profil et souscrivez en ligne.

Comparez les meilleurs contrats du marché

Pour aller plus loin : quels sont les critères à prendre en compte lors du choix d’une complémentaire santé ?

Opter pour tel ou tel contrat de couverture santé est un choix personnel. Une formule adaptée à une famille ne sera pas forcément faite pour une autre famille ou pour un couple de retraités. C’est pourquoi l’un des critères les plus importants lors du choix de sa complémentaire santé est la correspondance entre les garanties et les besoins.

Rien ne sert de souscrire une mutuelle avec des garanties fortes en optique si personne dans le foyer ne porte de lunettes. Un forfait médecines douces n’est pas pertinent si aucun bénéficiaire du contrat ne consulte de professionnels pratiquant des médecines dites alternatives.

Cela demande donc d’être en mesure de lister ses besoins et de les classer par priorité. En effet, un autre critère est le budget disponible. Or, il faut parfois faire des concessions pour pouvoir respecter ce dernier. Une mutuelle avec un niveau de garanties optimales sur tous les postes de soins risque de présenter des cotisations plus élevées que le budget du foyer. En identifiant les garanties prioritaires en fonction des besoins des membres du foyer, il sera ainsi possible de choisir entre une mutuelle avec un taux de remboursement élevé en dentaire et une autre prenant en charge les cures thermales.

Le plus simple est de faire appel à un comparateur en ligne qui permet de recevoir en quelques clics plusieurs devis en fonction des besoins identifiés et du budget indiqué. Le demandeur peut alors, de chez lui, étudier les différentes offres et choisir celle qui lui correspond le mieux.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies