bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Feuille de route du numérique en santé

Le 25 avril dernier, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a présenté la feuille de route du numérique en santé.

Il s’agit d’un plan d’action qui s’intègre dans "Ma santé 2022" et qui vise à accélérer le virage numérique que doit emprunter le domaine de la santé.

Cette feuille de route Santé et numérique s’articule autour de 5 objectifs principaux et prévoit la mise en place de plusieurs actions pour chacun d’entre eux.

Renforcement de la gouvernance du numérique

Pour atteindre cet objectif, la feuille de route du numérique dévoilée fin avril prévoit la création, d’ici décembre 2019, d’une nouvelle délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) qui aura pour rôle de définir la politique numérique dans ce domaine et de s’assurer de la cohérence des mesures mises en œuvre en effectuant des arbitrages. Elle aura également en charge le pilotage de l’ANS (Agence du numérique en santé).

La création de la DNS s’accompagne de la suppression de la délégation à la stratégie des systèmes d’information (DSSIS).

Amélioration de la sécurité et de l’interopérabilité des systèmes d’information

La condition pour atteindre cet objectif est la mise en place d’une identification numérique de l’ensemble des professionnels de santé et des acteurs de la santé ainsi que le déploiement de l’identifiant national de santé.

Pour les patients, il est prévu de développer une application mobile qui permettrait d’accéder à une version dématérialisée de sa carte vitale. Son rôle devra dépasser la simple consultation des droits à jour mais permettre d’accéder à d’autres services qui doivent encore être définis.

Déploiement rapide des services numériques qui servent de socles à la politique numérique en santé

Ces services numériques socles sont

  • le dossier médical partagé (DMP) qui pourrait être complété par un carnet de vaccination et par la possibilité de collecter les données émises par des applications ou des objets connectés ;
  • les messageries sécurisées de santé avec lesquelles se font les échanges d’informations au sein du parcours de soins du patient ;
  • la e-prescription dont le déploiement s’étalerait de 2019 à 2022 ;
  • le programme "e-parcours" qui doit venir en complément des 3 premiers services et permettre une meilleure articulation entre médecine de ville, établissements hospitaliers et médico-social.

Mise en œuvre de plateformes numériques nationales

La feuille de route du numérique en santé mise sur une ouverture de la plateforme "espace numérique de santé" en janvier 2022. Elle permettrait aux patients d’accéder, depuis un même espace, à son DMP, son compte ameli, des outils de télémédecine, etc.

Soutien aux innovations

L’objectif est d’encourager et de faciliter la télémédecine pour répondre aux besoins de santé des territoires touchés par le phénomène des déserts médicaux.

Plusieurs expérimentations auront également lieu pour développer le rôle du numérique dans la santé. Des appels à candidature seront lancés pour constituer un panel d’hôpitaux, de maisons de santé, d’EHPAD, de GHT et de pharmacies dits 3.0.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies