bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Réforme 100 % Santé : l’occasion de simplifier les relations entre les audioprothésistes et les mutuelles ?

Dans un communiqué de presse daté du 16 janvier 2019, le Syndicat National des Audioprothésistes (Unsaf) annonce tendre la main aux complémentaires santé.

Il leur propose de mettre en place une contractualisation collective directe afin de simplifier les relations complexes qui existent entre les syndicats professionnels et les complémentaires

Cet appel vise principalement les réseaux de soins qui sont accusés par les professionnels de santé de créer une situation déséquilibrée au profit des complémentaires santé.

L’Unsaf tient à profiter de l’espace de dialogue ouvert par les discussions autour de la réforme 100 % Santé pour aller plus loin et ainsi aborder la question des réseaux de soins et du conventionnement des professionnels de santé, sujet de discorde entre les audioprothésistes et les mutuelles.

Une relation déséquilibrée selon l’Unsaf

La réforme 100 % Santé va permettre aux patients de bénéficier d’une prise en charge totale de leur audioprothèse dès lors qu’ils opteront pour l’offre « 100 % Santé ». Pour accéder à une gamme supérieure d’appareils auditifs, ils devront opter pour l’offre à prix libres.

Ils auront donc besoin d’une prise en charge de leurs prothèses auditives par leur complémentaire santé pour réduire le montant qu’ils devront payer in fine.

De plus en plus de complémentaires santé proposent à leurs adhérents l’accès à un réseau de soins qui leur permet de consulter des praticiens à un tarif négocié en bénéficiant du tiers-payant. Certains de ces réseaux ont opté pour le conventionnement des professionnels de santé qu’ils recensent.

Dans le cas des audioprothésistes, ceux qui veulent intégrer ce réseau doivent respecter certaines conditions comme proposer une offre d’accès soumise à un plafond tarifaire, accepter le tiers-payant, etc. L’Unsaf assimile ce conventionnement à une mise sous tutelle des audioprothésistes. Le Syndicat estime que cette pratique aboutit à une relation déséquilibrée au détriment des professionnels de santé qui subissent une atteinte à leur liberté de pratiquer.

Ce n’est pas la première fois que l’Unsaf met en cause les réseaux de soins. Le Syndicat National des Audioprothésistes avait profité de la campagne électorale de 2017 pour sensibiliser les candidats à cette question.

En 2018, il avait réitéré ses critiques sur la complexité des relations entres les audioprothésistes et les mutuelles tout en proposant des solutions pour réduire le reste à charge des patients. Il mettait également en avant les écarts de prix qui ne disaient rien de la qualité ou de la nature des produits.

La porte ouverte par la réforme 100 % Santé

L’Unsaf estime que la réforme 100 % Santé répond aux problèmes d’accès aux soins soulevés par les réseaux de soins. En effet, ces derniers justifiaient leurs pratiques pour permettre à un plus grand nombre de patients de pouvoir bénéficier d’un appareil auditif. Avec l’offre « 100 % Santé », le passage par les réseaux de soins est remis en cause.

L’Unsaf propose aux complémentaires santé de contractualiser directement leurs relations avec les professionnels du secteur dans un cadre national. Cela aboutirait à une simplification de ces dernières et à une réduction des frais de fonctionnement et de gestion.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.