bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Hospitalisation de son enfant : comment la préparer ?

L’hospitalisation d’un enfant est source de craintes à la fois pour le jeune patient et pour les parents. Il est essentiel de bien la préparer pour que tout se passe pour le mieux et que l’enfant accepte les soins et les traitements sans appréhension.

Il convient également d’anticiper tous les besoins de vos enfants avant, pendant et après l’hospitalisation. Vous devez également prendre en compte les vôtres.

Votre complémentaire santé peut d’ailleurs vous apporter de l’aide grâce aux services annexes inclus dans la plupart des offres.

Bien expliquer le déroulement de l’hospitalisation à son enfant

Certains parents peuvent être tentés de ne rien dire afin de ne pas effrayer leurs enfants et ainsi éviter qu’ils ne s’imaginent des choses terrifiantes. Or, c’est en ne disant rien que l’imagination des plus petits va se mettre à fonctionner afin de trouver des réponses aux interrogations que suscitent en eux cette hospitalisation.

Les associations spécialisées dans l’accompagnement des enfants hospitalisés ainsi que le personnel soignant qui intervient dans les services pédiatriques sont unanimes.

Il est important d’expliquer tout le déroulement de l’hospitalisation à son enfant afin qu’il puisse se préparer à ce qui l’attend. Il suffit simplement d’utiliser un vocabulaire adapté à son âge et ne pas entrer dans tous les détails. Un enfant averti acceptera plus facilement les soins et aura moins peur.

Les parents doivent également anticiper les besoins de leur enfant lors du séjour à l’hôpital et lors du retour à la maison. Pour cela, ils ne doivent pas hésiter à poser toutes les questions nécessaires au personnel soignant et ne pas attendre la sortie pour aller chercher les médicaments prescrits, notamment s’il s’agit d’antalgiques.

Les congés pour enfants malades et le congé pour présence parentale

La loi accorde 3 jours de congés par an pour les parents qui doivent rester prêts d’un enfant malade (5 jours si l’enfant a moins d’un an ou si le salarié a 3 enfants de moins de 16 ans). Il s’agit de jours sans solde.

Néanmoins, les conventions collectives peuvent prévoir des conditions plus avantageuses : rémunération des jours enfants malades, droit à un plus grand nombre de jours de congés, etc.

Le congé pour présence parentale fonctionne comme un compte crédit jours. Chaque salarié dispose de 310 jours ouvrés par période de 3 ans pour être présent auprès de leur enfant dès lors que ce dernier est atteint d’une pathologie grave ou victime d’un accident qui requiert une présence continue.

Les services proposés par les mutuelles

La prise en charge de l’hospitalisation est assurée par l’Assurance maladie. La complémentaire santé de la famille rembourse tout ou partie du reste à charge en fonction de la formule souscrite. Il faut également que l’enfant ait bien été déclaré comme bénéficiaire de l’assurance santé.

Les complémentaires santé offrent également tout un panel de services qui sont d’une grande utilité lors de l’hospitalisation d’un enfant. Ils dépendant de l’assurance souscrite. Généralement, il s’agit :

  • de la mise en place d’une solution de garde lors du retour à domicile si les parents travaillent ;
  • de la venue d’une aide à domicile lorsque le parent reste auprès de son enfant à l’hôpital ;
  • de l’organisation d’un soutien scolaire si l’hospitalisation empêche l’enfant de mener à bien sa scolarité.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.