bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Vers la suppression des mutuelles étudiantes ?

Le dépôt par la sénatrice UMP du Val-de-Marne Catherine Procaccia, d'une proposition de loi visant à supprimer la délégation de gestion du régime obligatoire des mutuelles étudiantes, constitue un nouvel élément allant à l'encontre des mutuelles étudiantes après les travaux de la Cour des comptes, du Sénat et de l'UFC-Que Choisir.

Cette proposition fait peser le risque d'une suppression pure et simple des mutuelles étudiantes, ce qui obligerait les étudiants du cycle supérieur à se tourner vers une mutuelle discount.

Bataille sur le marché de la santé étudiante

Les mutuelles étudiantes, qui connaissent une situation économique pour le moins préoccupante comme le rapporte l'association de protection des consommateurs UFC-Que Choisir, ont connu début juillet un bouleversement de leur secteur avec le placement sous administration provisoire de la mutuelle des étudiants (LMDE) par l'Autorité de contrôle prudentiel et de régulation (ACPR) pour mauvaise gestion des fonds.

A l'approche des rentrées universitaires, la LMDE et les mutuelles régionales du réseau Emevia (dont la SMEREP - Société Mutualiste des Etudiants de la Région Parisienne) se livrent une bataille sans merci.

Les deux organismes sont en effet en pleine campagne de recrutement pour être la meilleur mutuelle santé étudiante et en serait même venues aux mains.

La SMEREP est ainsi soupçonnée de distribuer des tracts sur la mise sous administration de la LMDE qui qualifie de son côté cette action de pratique déloyale.

Quelles conséquences sur la couverture santé des étudiants ?

La situation est cependant loin d'être dramatique pour les étudiants.

Ils ne se retrouveront pas sans couverture sociale, tout simplement parce qu'ils sont déjà couverts par l'assurance maladie.

Les mutuelles étudiantes ne demeurent que des intermédiaires du régime général.

En revanche, ce qui est davantage inquiétant pour la population étudiante, c'est le coût que représentent les dépenses de santé.

La Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) vient d'estimer le coût de la rentrée 2014-2015 à 2525 euros pour un étudiant.

D'après une enquête récente menée par l'Institut CSA, près d'un étudiant sur 5 aurait renoncé à des soins de santé pour des raisons financières au cours des 6 derniers mois.

La recherche d'une mutuelle pas chere devient donc un enjeu majeur et urgent de la communauté estudiantine.

La réforme nécessaire de la LMDE

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies