bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Fin du régime social étudiant : quelles conséquences pour la rentrée 2018 ?

Le projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants adopté le 15 février 2018 a mis un terme au régime actuel de sécurité sociale des étudiants.

Pour rappel, lors de leurs études supérieures, les étudiants ne dépendaient plus de la sécurité sociale de leurs parents. Ils devaient s’inscrire à la LMDE ou l’une des autres mutuelles régionales en charge du régime social des étudiants.

A ce titre, ils étaient redevables d’une cotisation annuelle. Ce système est aujourd’hui révolu. Les premiers effets vont se faire sentir dès la prochaine rentrée universitaire.

Rattachement des étudiants au régime général d’Assurance maladie

Les conséquences de la fin du régime actuel de la sécurité sociale étudiante diffèrent selon les années d’études des étudiants.

Si l’année scolaire 2018-2019 est la première année d’études supérieures, la fin de la sécurité sociale étudiante n’aura pas de réel impact. Les étudiants ne devront pas s’inscrire à l’une des mutuelles étudiantes. Ils pourront continuer à bénéficier de la couverture santé de leurs parents dans le cadre de l’Assurance maladie.

S’ils travaillent en même temps que leurs études, ils pourront bénéficier de leur propre protection sociale.

Les étudiants qui ont déjà effectués une ou plusieurs années d’études supérieures et qui sont donc inscrits actuellement auprès de l’une des mutuelles étudiantes seront les plus concernés par ce changement. Ils resteront provisoirement inscrits auprès de leur centre durant l’année 2018-2019 mais ne seront pas redevables d’une cotisation.

Durant l’année ou pour l’année 2019-2020, ils devront se créer un compte sur le site de la sécurité sociale afin d’être correctement couverts.

Quelle complémentaire santé pour les étudiants ?

Afin de profiter d’une couverture santé complète, les étudiants devront souscrire une complémentaire santé. En effet, les remboursements de l’Assurance maladie ne couvrent pas la totalité des sommes dépensées. Le reste à charge peut être plus ou moins important selon les actes médicaux et les soins.

Trois solutions s’offrent aux étudiants en matière d’assurance santé

  • bénéficier de la complémentaire santé de leurs parents ;
  • souscrire une assurance santé individuelle ;
  • souscrire une des formules proposées par les anciennes mutuelles étudiantes.

Si les parents de l’étudiant disposent d’une mutuelle familiale, il peut être très intéressant pour ce dernier de continuer à en être bénéficiaire.

En effet, les garanties sont adaptées aux besoins de l’ensemble de la famille. Cela peut aussi être avantageux au niveau des cotisations.

Les anciennes mutuelles étudiantes vont continuer à offrir des offres de complémentaires santé. Leur avantage est de proposer des formules conçues pour les étudiants. Les garanties portent donc sur les postes de dépenses les plus courants lorsqu’on est jeune. Il n’y a pas de garanties superflues afin de proposer un tarif compétitif.

Enfin, les étudiants ont aussi la possibilité de souscrire une assurance santé individuelle auprès d’un assureur privé.

Cette solution peut être intéressante en cas de problèmes de santé chroniques qui nécessitent des soins réguliers et une prise en charge plus importante que pour la moyenne des étudiants.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.