Un lobby contre les génériques ?