bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

La part croissante des ALD dans le budget de l’Assurance maladie

En France, on compte environ 10 millions de patients atteints d’une affection de longue durée (ALD). Ce type de maladie chronique donne droit à une prise en charge à 100% par la sécurité sociale.

En début d’année, l’Assurance maladie a mis en ligne plusieurs documents sur la prévalence et l’incidence des ALD en 2016.

Il en ressort une augmentation constante des patients atteints d’une ALD.

Incidemment, la part que représentent la prise en charge de ces pathologies dans le budget de l’Assurance maladie ne cesse de croitre.

Un état des lieux préoccupant

L’Assurance maladie évalue à 10,4 millions le nombre de patients atteints d’une affection de longue durée en 2016. Chaque année, plus d’un millions de personnes contractent une ALD.

Le bilan actuel

Parmi les affections de longue durée les plus répandues, le diabète est en tête avec 2 586 440 personnes atteintes en 2016. Les tumeurs malignes (2 064 170 patients) et les affections psychiatriques de longue durée (1 354 120 patients) arrivent ensuite.

Les maladies coronaires et les pathologies cardiaques (insuffisance cardiaque, trouble du rythme cardiaque, cardiopathies…) dépassent également le million de patients.

A cela, il faut ajouter les patients qui souffrent de maladies chroniques qui ne sont pas officiellement reconnues comme des affections de longue durée.

En tenant compte de ces pathologies, les affections psychiatriques arrivent alors en tête. D’ailleurs, les anxiolytiques et les antidépresseurs font partie des médicaments les plus prescrits.

Les prévisions

Le vieillissement de la population est un des facteurs qui laissent présager un accroissement continu du nombre de personnes atteintes d’une affection de longue durée.

Il faut également tenir compte du mode de vie actuel qui favorise une mauvaise alimentation, une sédentarité accrue et des pratiques addictives (tabac, alcool et drogues).

Tous ces éléments laissent présager que la part occupée par les ALD va continuer à augmenter dans les années à venir.

La prise en charge des ALD par la sécurité sociale

Bien que la prise en charge des affections de longue durée par la sécurité sociale soit de 100%, il est conseillé de souscrire une mutuelle spéciale ALD. En effet, un remboursement à 100% ne couvre pas les éventuels dépassements d’honoraires. De plus, cette prise en charge est limitée aux soins liés à l’ALD.

Il faut également savoir que seules les ALD exonérantes bénéficient d’une prise en charge à 100%. Les ALD non exonérantes ouvrent droit à un remboursement à hauteur de 65%.

Pour qu’une maladie chronique sot qualifiée d’affection de longue durée exonérante, elle doit

  • soit être inscrite que la liste des 30 pathologies considérées comme des ALD ;
  • soit être caractérisée par une certaine gravité et un caractère évolutif et/ou invalidant. On parle alors d’affection ALD 31 ou "hors liste" ;
  • être le cumule de plusieurs pathologies entrainant un état d’invalidité.

La qualification d’affection de longue durée exonérante est le résultat d’une procédure stricte au cours de laquelle le médecin traitant va transmettre un protocole de soins à l’Assurance maladie.

Ce document va être étudié par le médecin conseil qui va confirmer ou non l’existence d’une ALD exonérante et ainsi décider de l’application ou non d’une prise en charge à 100% par la sécurité sociale.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.