bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Le Medef plaide pour une réforme du système de santé

Après s'être attaqué au Pacte de Responsabilité de l'actuel gouvernement, le Medef dénonce désormais le système de santé qu'il juge peu efficace et trop coûteux.

Selon Claude Tendil, porte-parole de la commission "protection sociale" du Medef, une réforme structurelle devient urgente.

Le Medef lance une campagne d'information à ce sujet et prône une politique de contractualisation et une baisse des soins pris en charge par la sécurité sociale.

L'organisation patronale dénonce également l'hôpital public, trop "administré" et pas suffisamment "managé".

Retour sur une prise de position assumée.

Le système de santé français se dégrade selon le Medef

Claude Tendil considère que comparé à la sécurité sociale à l'étranger, le système de santé français se dégrade fortement.

Il déclare même qu'en 30 ans, l'assurance maladie a accumulé un déficit global de 130 milliards d'euros.

Pourtant, le Medef affirme qu'il y a "assez d'argent dans le système de santé" pour supprimer cette dette.

Toujours selon Claude Tendil, il serait possible de générer entre 10 et 20 milliards d'euros en 5 ans via une réforme du système hospitalier.

L'une des clés de la mesure résiderait dans la rationalisation de la gestion des hôpitaux publics, vus comme "responsables" de 37 % des dépenses de santé.

Si le Medef s'exprime sur cette question, c'est qu'il se considère financeur de l'assurance maladie à hauteur de 44 %. Les contributions des entreprises au titre de l'assurance maladie s'élèvent en effet à 70 milliards d'euros par an.

Opter pour la contractualisation des acteurs de santé

Selon ce porte-parole du Medef, le secret de la refonte du système réside dans sa contractualisation.

Il serait judicieux de lier sur des engagements pluriannuels la Caisse nationale d'assurance maladie et les acteurs publics de la santé, tout comme l'hôpital privé et l'industrie du médicament.

Le Medef plaide pour une médecine dite "de parcours" et défend la création d'un ticket modérateur d'ordre public pour les actes et les parcours de soins.

Il va sans dire que la somme ne serait pas remboursée par les organismes complémentaires, ce qui permettrait de réaliser environ 3 milliards d'euros d'économies par an.

La constitution de trois piliers de soins

Le Medef propose de segmenter les actes médicaux en trois piliers de soins.

  • Le premier d'entre eux serait recentré sur les soins et les services essentiels. A la clé: 10 milliards d'euros d'économies.

  • Le deuxième pilier comprendrait un socle obligatoire pour les salariés du privé au niveau d'un panier de soins supplémentaires défini par un accord national interprofessionnel (ANI).

C'est là que les complémentaires santé entreraient en jeu et assureraient le remboursement des dépenses de santé. D'où la nécessité de recourir à un comparateur assurance mutuelle

  • Le troisième et dernier pilier, c'est-à-dire tout le reste des soins de santé, serait à la charge des salariés qui pourraient alors souscrire à des sur-complémentaires via des comparatifs mutuelle.

Selon l'organisation patronale, ces mesures permettraient d'économiser "de 15 à 20 milliards d'euros d'ici 2017" et réduiraient surtout les cotisations maladie qui pèsent lourd sur le budget des entreprises.

Et pour les salariés ? De telles dispositions engendreraient naturellement une revalorisation des cotisations des complémentaires santé individuelles et de groupe.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies