On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Prix du médicament, le gouvernement préfère négocier plutôt que légiférer

Le gouvernement préfère négocier le prix du médicament - ADP Assurances

ADP Assurances fait le point pour vous sur le nouveau projet de loi de financement de la sécurité sociale. Il vise à réaliser des économies pour réduire le déficit de la Sécurité Sociale.

Engagé depuis 2012, il inclut notamment la régulation des prix pratiqués par les industriels du marché pharmaceutique.

Qu’en est-il à présent ? L’industrie pharmaceutique est-elle ouverte à la négociation ?

La régulation législative des médicaments innovants

Fin 2015, un objectif avait été établi entre l’Assurance Maladie et les acteurs du marché pharmaceutique pour réduire les coûts imputés aux traitements innovants contre le cancer.

Il était question d’inciter à la baisse les prix des médicaments sans avoir recours à la loi.

Cet objectif est toujours d’actualité pour le Comité Economique des Produits de Santé (CEPS) qui a pour mission la négociation des prix avec l’industrie pharmaceutique.

Des industriels pharmaceutiques inquiets

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, fait monter la tension des laboratoires. Ils voient d’un mauvais œil la probable création d’une mesure visant la baisse des prix des traitements contre le cancer.

La cause de cette anxiété ? La reconduite d’un mécanisme législatif, régulant le prix des médicaments innovants contre l’hépatite C, mis en place fin 2014. Il sera d’ailleurs rediscuté lors de la présentation du projet de loi à l’Assemblée nationale.

Il a pour but de réduire le coût des médicaments innovants, en taxant les laboratoires dont les chiffres d’affaires excèderaient un certain seuil.

Futurs contrats de performance pour une efficacité prouvée

Alors que de nouveaux traitements innovants sont attendus pour soigner le cancer, aucun mécanisme législatif n’est prévu pour réguler les prix de ces médicaments.

Prenons les exemples de Keytruda ou encore Opdivo, des traitements qui coûtent cher aux patients. Le CEPS, chargé de négocier les prix avec l’industrie pharmaceutique, insiste sur un point important qui est la fixation d’un prix final intéressant pour le patient.

ADP Assurances, comparateur mutuelles et assurances santé, vous accompagne au quotidien afin que vous trouviez la meilleure mutuelle santé en fonction de vos besoins.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies