bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Vers la généralisation du tiers-payant chez le médecin

Il est toujours fastidieux de devoir suivre ses remboursements après une séance chez le médecin afin de savoir si la sécurité sociale a remboursé ses 70% et si la mutuelle santé a bien complété.

D'autant plus que certains praticiens ne sont toujours pas équipés de terminal carte vitale et que seule la feuille de soin permet de se faire rembourser, ce qui prend au moins 4 semaines.

Conséquence plus grave, les français les plus démunis hésitent à se faire soigner ne pouvant pas avancer les 23 euros d'une consultation.

Faciliter les remboursements et les démarches

L'inspection générale des affaires sociales (IGAS), a rendu le 13 février son rapport estimant que le tiers-payant généralisé était techniquement envisageable et que cela permettrait un meilleur accès aux soins pour les personnes avec peu de ressources et une simplification des formalités pour l'ensemble des assurés sociaux français.

C'est sur ce constat que Marisol Touraine, ministre de la santé, lance une discussion autour de la généralisation du tiers-payant en réunissant autour d'une même table l'Assurance Maladie, les mutuelles complémentaires et les syndicats de médecins libéraux.

Les syndicats sceptiques, les assureurs favorables

Pour autant, même si cette mesure irait dans le bon sens pour les assurés et pour les mutuelles seniors, les syndicats médicaux craignent des contraintes techniques et administratives importantes dans un secteur déjà plombé par les formalités.

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) déplore que l'étude de l'Igas ne tienne pas compte des aspects financiers qu'engendrerait ce service.

Cette nouvelle charge serait supportée par les cabinet médicaux à hauteur de 3,50 euros par acte selon les centres mutualistes.

Surtout que plus de 400 régimes complémentaires existent, avec chacun ses règles de fonctionnement.

Comment organiser et financer le tiers-payant dans ces conditions ?

Mesure en test auprès des bénéficiaires de l'ACS

Dans la même lignée, le 1er syndicat des médecins généralistes, MG France, s'opposera à tout dispositif de tiers-payant qui ne soit pas simple et sécurisé.

La majorité des médecins en secteur 1 n'ont pas le temps nécessaire pour vérifier le droit des assurés et de leur garantie assurance santé, ni les moyens nécessaires pour pointer les tiers-payants et éventuellement recouvrer les sommes dues en cas de droits terminés.

La mesure de tiers-payant généralisé figurait dans le programme de campagne de François Hollande lors de la course à la présidence.

D'abord testée auprès des bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé ACS, le gouvernement l'étendra à tous les assurés français en cas de succès, en prévision pour 2017.

Le tiers-payant généralisé impossible à mettre en oeuvre

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies