bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Avec l'iWatch, Apple va-t-il vendre des données de santé ?

En France, le système de santé en place nous laisse penser que les assurés sont protégés des possibles dérives liées à la revente des données de santé.

Et si les objets connectés et le quantified self changeaient la donne ?

Est-ce-que les objets qui collectent nos données vont nous permettre de mieux surveiller notre santé ou au contraire nous pénaliser ?

ADP Assurances, comparateur assurance mutuelle en ligne, livre un éclairage précieux pour bien comprendre tous les enjeux de cette question.

Evaluer le comportement des assurés avec les données de santé

Avec le lancement de l'iWatch d'Apple, la question de l'usage des données de santé pourrait bien réapparaître sur le devant de la scène.

La montre connectée dispose de capteurs de données médicales.

Apple pourrait donc être tenté de vendre ces données de santé aux assurances privées afin de leur permettre d'évaluer le comportement de leurs assurés.

Une mesure qui s'av§re plutôt inquiétante.

Selon l'agence américaine Bloomberg, Apple aurait d'ailleurs contacté deux compagnies privées d'assurance santé aux Etats-Unis : UnitedHealth et Humana.

L'objectif est d'évaluer l'impact des données médicales récoltées dans les contrats d'assurance santé proposés.

La révolution annoncée de la médecine personnalisée

Tout comme Samsung et Google, Apple souhaite devenir un acteur à part entière de la révolution de la médecine personnalisée.

Et autant dire que les idées ne manquent pas : capteurs biométriques pour surveiller le rythme cardiaque, la pression sanguine, le taux dioxygène, de cafeine, de nicotine ou de sucre dans le sang...

Avec les objets connectés, les utilisateurs pourraient être prévenus de la présence d'une anomalie de santé.

Le vieillissement de la population étant une réalité démographique, les professionnels de santé pourraient suivre à distance l'état de santé de leurs patients.

Inviter les salariés à porter des capteurs d'activité ?

Mais peut-on vraiment s'engager dans une démarche de vente des données de santé auprès d'assureurs ?

Aux Etats-Unis, ces organismes sont prêts à débourser pour surveiller le comportement de leurs clients et adapter le montant des cotisations selon le mode de vie de chacun.

Au vue de ce constat et dans quelques années, il est possible d'imaginer des compagnies d'assurance qui conditionneraient le remboursement des frais de santé à une activité physique minimum.

Ces dernières pourraient également proposer des cotisations plus avantageuses aux assurés qui ne fument pas ou ne boivent pas plus d'une certaine dose d'alcool par semaine.

Il y a fort à parier que ce type de paramètres pourrait faire leur apparition dans les outils de comparatifs mutuelle en ligne.

Présentation de l'Apple Watch (iWatch)

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies