On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Assurance santé : Le programme de François Fillon

François Fillon: ses réformes sur l'assurance santé - ADP Assurances

Grand vainqueur de la primaire de la droite et du centre le 27 novembre 2016, François Fillon est maintenant candidat aux élections présidentielles françaises.

Au cours des débats, il a présenté un programme libéral et conservateur intégrant une large réforme de la Sécurité sociale et des mutuelles. Revenons sur les propositions de ce Gaulliste.

Un objectif de 20 milliards d’euros d’économies pour la Sécurité sociale

Alors que le gouvernement de Manuel Valls ambitionne 10 milliards d’euros d’économies entre 2014-2017, la réforme proposée par François Fillon permettrait une diminution des dépenses de santé de 20 milliards.

Il reviendrait alors aux mutuelles pour les indépendants et assurances santé, des retraités notamment, ainsi qu’aux patients eux-mêmes de prendre en charge cette différence.

Pour ce faire, le Sarthois a annoncé qu’il voulait « désétatiser » le système de santé français.

Assurance santé : Les principales mesures du candidat François Fillon

Le grand gagnant du second tour des primaires à droite a conçu un vaste programme de réforme de la santé, intitulé « Vers un système de santé fondé sur la liberté et la responsabilité ».

Voici les grandes propositions prises par le candidat.

Augmentation de la contribution santé des Français

Largement critiqué par Marisol Touraine, la ministre de la santé, le programme du champion de la droite entraînerait une dépense supplémentaire pour les patients. Celle-ci l’a chiffrée à 3.200 euros par an par foyer français.

Un tel chiffre est le résultat de la soustraction du montant des affections de longue durée (100 milliards d’euros) à la somme totale de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (190 milliards d’euros), le tout rapporté aux 28 millions de foyers.

Cette importante augmentation des frais pourrait notamment conduire à une sollicitation plus grande des mutuelles et des assurances santé.

Cette croissance des frais de santé décrite par le programme de François Fillon se traduit à travers quatre mesures :

  • Prise en compte des revenus des Français dans une « franchise médicale universelle » remplaçant le ticket modérateur à l'hôpital et la franchise de un euro chez le médecin,
  • Transfert des cotisations maladie patronales vers la Contribution sociale généralisée (CSG) et la TVA, payées par les particuliers,
  • Fin du tiers payant généralisé chez le médecin,
  • Limitation de l’Aide médicale d’État (AME) qui concerne les soins les plus urgents des étrangers en situation irrégulière et précaire.

Fin du remboursement des soins courants par l’Assurance maladie

François Fillon souhaite que la Sécurité sociale se concentre sur les seules affections graves ou de longue durée, appelées le « panier de soins solidaires ». Cela concerne les cancers, les insuffisances cardiaques et rénales sévères, les diabètes, les maladies neurodégénératives, …

Il exclut ainsi ce qu’il nomme « le panier de soins individuel » ou « les soins de confort et la “bobologie” ».

L'une des conséquences est que les mutuelles et les assurances santé des particuliers et retraités particulièrement devront augmenter leur prise en charge. Les malades devraient également être davantage sollicités financièrement.

Cependant, les Français n’ayant pas la possibilité de disposer d’une assurance santé privée pourraient se voir octroyer « un régime spécial de couverture accrue », selon le candidat.

Réforme du parcours de soins

Le programme en matière de santé de François Filon prévoit de mettre fin à l’« hospitalocentrisme » et de replacer la médecine libérale au centre du dispositif de santé français.

Concrètement, cela se traduirait par les mesures suivantes :

  • Retour aux 39 heures de travail hebdomadaire sans contrepartie à l’hôpital,
  • Suppression de postes dans la fonction publique hospitalière (diminution annoncée de 500.000 fonctionnaires au total),
  • Renforcement de la coordination des soins entre public et privé.

Évolutions possibles du programme de François Fillon

Les mesures préconisées par François Fillon lors des primaires de la droite et du centre ont été très critiquées tant à gauche qu’à l’extrême droite. Mais pas seulement. Maintenant qu’il est désigné candidat pour les prochaines élections présidentielles françaises, plusieurs de ses soutiens lui demandent de l’amender.

Dominique Stoppa-Lyonnet, porte-parole santé de François Fillon, s’y est d’ailleurs engagée. Elle a ainsi annoncé des modifications à venir.

Le candidat à la présidentielle pourrait ainsi renoncer à la franchise universelle.

La professeure d’université en génétique annonce, par ailleurs, que la définition des actes courants déremboursés par la Sécurité sociale devra faire l’objet d’une concertation.

De plus, une « agence de contrôle et de régulation de l’assurance santé privée » sera créée afin de surveiller l’instauration de cette nouvelle protection d’assurance santé.

Enfin, le programme de François Fillon qui prévoit un transfert de charges de l’Assurance maladie vers les mutuelles demande à être vérifié. En effet, l’importance de ce report fait craindre une fragilisation du secteur mutualiste.

Le programme de François Fillon sur le système de santé

Téléchargez le programme "vers un système de santé fondé sur la liberté et la responsabilité".

François Fillon: ses réformes sur l'assurance santé

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies