On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Dossier médical personnel : des dépenses non maitrisées

Dossier médical personnel : les dépenses s'élevent à 500 millions d'euros - ADP Assurances

Selon une information dévoilée par Le Parisien, le dispositif du dossier médical personnel (DMP) aurait coûté 500 millions d'euros.

Sur les 5 millions d'ouvertures de compte prévues à son lancement en 2004, seules 400 000 ont été recensées.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : la mise en place du DMP est un échec.

ADP Assurances, site comparatif pour une meilleur mutuelle santé et comparatif mutuelle senior, fait le point sur ce dossier.

Quelle est l'utilité du dossier médical personnel ?

Le DMP est avant tout un dossier médical informatisé qui regroupe en un seul document toutes les informations de santé d'un patient.

Du médecin traitant, au cardiologue en passant par l'hôpital ou la clinique, tous les professionnels de santé qui suivent le parcours médical d'un malade y ont accès.

Le but de ce document ? Harmoniser le suivi des soins, éviter la répétition d'examens et le risque d'erreur.

Sur autorisation du patient, les praticiens peuvent compléter les données.

Celui-ci peut également ajouter des informations qu'il juge pertinentes, comme le groupe sanguin ou le choix ou non du don d'organes.

Accessible sur Internet, le DMP est particulièrement utile pour les expatriés.

ADP Assurances propose d'ailleurs un outil comparateur assurance maladie expatrié pour bénéficier de la meilleure couverture à l'étranger.

Des dépenses gérées de façon inefficace

Là où le bas blesse, c'est lorsqu'il est question des dépenses induites par le dispositif.

Selon un document interne du Conseil national de la qualité et de la coordination des soins (CNQCS), 500 millions d'euros ont été investis dans l'outil depuis son lancement en 2004.

Des sommes provenant majoritairement de l'assurance maladie.

On est bien loin des 210 millions d'euros annoncés à l'origine par la Cour des comptes.

Difficile de savoir à quoi cet argent a servi.

La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) refuse de s'exprimer à ce sujet et invite le Ministère des Affaires sociales et de la Santé à prendre le relais, lui-même embarrassé face aux questions relatives au DMP.

Des voix s'élèvent pour dénoncer cette affaire.

Parmi elles, celle de Gérard Bapt, député PS de Haute- Garonne et spécialiste des questions de santé, qui s'indigne de ne pouvoir connaître le coût d'un tel projet financé avec l'argent du contribuable.

Il ajoute que des coûts supplémentaires s'ajoutent à cette addition déjà salée comme l'adaptation du dossier informatisé dans les hôpitaux ou les heures de formation.

L'annonce d'un dossier médical personnel "2ème génération"

En réponse à la polémique, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé la mise au point d'un DMP "2ème génération" plus efficace pour l'automne 2014.

La Cnam pourrait prendre en main la gestion du DMP, actuellement pilotée par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé, organisme spécifiquement créé dans le cadre du dispositif.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies