bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Le congé du proche aidant indemnisé à partir d’octobre 2020

C’est l’une des mesures les plus attendues en 2020 par les proches qui assistent au quotidien une personne en état de dépendance.

Ils peuvent actuellement bénéficier d’un congé mais celui-ci n’est ni rémunéré par l’employeur, ni indemnisé par la sécurité sociale. Cela va changer à partir du mois d’octobre 2020. De même, les conditions d’octroi de ce congé de proche aidant vont s’assouplir.

L’indemnisation du congé de proche aidant

Le congé de proche aidant tel qu’il existe actuellement ne répond pas aux attentes des personnes qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. En effet, il s’accompagne d’une perte de revenus que tout le monde ne peut pas assumer. Beaucoup de personnes continuent donc de jongler entre leur emploi du temps professionnel et la prise en charge de leur proche dépendant.

La loi de financement de la sécurité sociale 2020 prévoit donc que ce congé de 3 mois puisse être indemnisé. Le montant de l’indemnisation sera de 43 euros par jour pour une personne en couple et de 52 euros par jour pour une personne seule.

Le versement de cette allocation est ouvert :

  • aux travailleurs salariés ;
  • aux agents de la fonction publique ;
  • aux travailleurs indépendants ;
  • aux demandeurs d’emploi.

Néanmoins, ce congé indemnisé est limité dans le temps. Il est de 3 mois renouvelable une fois sur l’ensemble de la carrière. Il peut être fractionné afin de permettre aux aidants de prendre des congés lors de périodes bien précises ou pour des rendez-vous importants.

Enfin, il est également possible de transformer ce congé de proche aidant en travail partiel pour se dégager du temps pour s’occuper de la personne dépendante.

Les conditions pour bénéficier du congé de proche aidant indemnisé

La loi de financement de la sécurité sociale supprime la condition d’ancienneté pour ouvrir le droit à ce congé à toutes les personnes salariées, fonctionnaires, TNS ou demandeuses d’emploi. Auparavant, il fallait justifier d’un an d’ancienneté dans l’entreprise pour avoir le droit à un congé de proche aidant.

Un délai doit être respecté pour partir en congé de proche aidant. Ainsi, le salarié doit prévenir son employeur un mois avant la date de début du congé. En cas de renouvellement, le délai est de 15 jours. Enfin, lorsque le congé est fractionné et être réparti sur plusieurs journées uniques.

En cas d’urgence absolue, le délai peut être réduit voir annulé.

Accompagner un proche en situation de dépendance

Le congé de proche aidant n’est pas la seule solution pour permettre aux membres de la familles ou aux amis d’accompagner une personne dépendante. Cette dernière peut rémunérer un proche aidant si celui-ci s’occupe d’elle à plein temps. Elle peut financer ce salaire avec une partie de la rente qu’elle perçoit si elle a souscrit une assurance dépendance.

Toutes les dispositions relatives au congé indemnisé de proche aidant ne sont pas encore connues. C’est un pas en avant dans la reconnaissance de l’entourage des personnes dépendantes. Mais son temps limité risque d’amoindrir son intérêt sur le long terme.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies