bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Rapport Libault : des recommandations insuffisantes selon la CNSA

Le rapport Libault finalise la consultation nationale sur la dépendance. Il a été remis en mai dernier et contient de nombreuses recommandations. Une grande partie d’entre elles concernent le financement de la dépendance.

La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) estime que ces propositions accordent une trop grande place à l’hébergement en Ehpad qui ne représente qu’un quart des seniors. La majorité des personnes âgées opte pour le maintien à domicile.

Or la CNSA estime que celui-ci n’est pas assez pris en compte dans les recommandations du rapport Libault sur la perte d’autonomie liée à l’âge.

Les principales recommandations du rapport Libault

Les 175 recommandations rédigées au sein du rapport Libault sont organisées en fonction de 8 thématiques identifiées comme prioritaires par le président du Haut conseil du financement de la protection sociale et conseiller d’État. Elles visent à rendre les métiers d’accompagnement des personnes âgées plus attractifs à la fois au niveau des conditions de travail et de la rémunération.

Les propositions ont également pour finalité de décloisonner la prise en charge des personnes dépendantes afin de proposer des solutions mieux adaptées aux seniors. L’idée finale est de s’affranchir de la dualité : placement en Ehpad ou maintien à domicile.

La question du financement de la dépendance est également au cœur du rapport Libault. Celui-ci exclut la mise en place d’une assurance dépendance obligatoire calquée sur le modèle de la mutuelle d’entreprise. En revanche, il n’exclut pas les assurances dépendance privées du dispositif en envisageant de développer des contrats responsables dans ce domaine.

Le maintien à domicile oublié du rapport selon la CNSA

La CNSA a pour fonction de contribuer au financement des aides versées pour les personnes en perte d’autonomie. Par exemple, elle participe au financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ainsi que de la prestation de compensation du handicap (PCH). Elle a également une mission d’information à l’encontre des personnes âgées et de leurs proches.

Lors de sa contribution au rapport Libault, la CNSA a insisté sur l’effort qui doit être fait en faveur du maintien à domicile. Ce choix de vie correspond à la majorité des personnes âgées en état de dépendance.

Elle recommande donc d’axer les recommandations sur le soutien à l’aide à domicile qui est un secteur qui bénéficie de moyens trop faibles pour faire face à l’ampleur de la demande.

La CNSA estime que le rapport ne va pas assez loin dans ses recommandations. Elle insiste sur la nécessite de prendre en compte, non seulement les problématiques du soin et de l’accompagnement, mais également celles du logement et de la présence.

Pour rappel, les recommandations du rapport Libault devraient aboutir à un projet de loi sur la dépendance. Celui-ci devrait être examiné par le Parlement à la fin de l’année 2019.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies