bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Plateforme de téléconsultation : laquelle choisir ?

Le remboursement des téléconsultations médicales par la sécurité sociale est effectif depuis le 15 septembre 2018.

On vient donc de célébrer le premier anniversaire de cette prise en charge. A cette occasion, la Cnam a publié le premier bilan de ce remboursement.

 

En un an, ce sont plus de 60 000 téléconsultations qui ont été transmises à l’assurance maladie par les médecins en vue d’une prise en charge.

Selon les données transmises par la Cnam, les médecins généralistes sont ceux qui ont recours le plus à la téléconsultation. Au niveau des patients, ce sont les plus jeunes qui se laissent séduire par ce nouveau format. On remarque également qu’une fois la première téléconsultation effectuée, le patient n’hésite pas à refaire appel à ce dispositif.

Pour répondre aux demandes, plusieurs plateformes de téléconsultation ont vu le jour. Il n’est alors pas toujours facile pour les patients de savoir sur laquelle se rendre pour profiter d’une prise en charge de qualité et pour être remboursé par la sécurité sociale et la complémentaire santé.

Voici donc quelques critères pour choisir sa plateforme de téléconsultation.

Respect des conditions de prise en charge par la sécurité sociale

Le remboursement des téléconsultations par la sécurité sociale et par la mutuelle n’est pas automatique. Certains critères doivent être remplis pour pouvoir être remboursé. Or toutes les plateformes de téléconsultation ne le permettent pas actuellement.

Pour rappel, la prise en charge des téléconsultations par l’assurance maladie est conditionnée au respect des conditions suivantes

  • Respect du parcours de soins coordonnés ;
  • Consultation physique avec le médecin durant les 12 mois qui précèdent la téléconsultation.

C’est ce dernier point qui peut poser problème pour être remboursé d’une téléconsultation. En effet, il n’est pas possible de consulter n’importe quel médecin. Celui-ci doit connaître le patient. C’est pourquoi certaines plateformes comme Doctolib n’affichent l’option téléconsultation que lorsque le patient a déjà consulté une fois le médecin.

D’autres plateformes jouent sur les dérogations possibles comme

  • Les cas d’urgence ;
  • L’indisponibilité du médecin traitant dans un délai raisonnable.

Aucun label n’est accordé par la sécurité sociale qui effectue un contrôle a posteriori des conditions de la téléconsultation. C’est au patient de s’assurer qu’il remplit bien les critères de prise en charge.

Certaines plateformes sont conçues pour les médecins. Ce sont eux qui prennent l’initiative de la téléconsultation et non le patient. C’est notamment le cas de Consulib. La prise en charge est donc assurée puisque le patient et le médecin sont déjà en contact.

A savoir : le tarif des téléconsultations suit celui des consultations normales. Lorsqu’elles sont prises en charge par la sécurité sociale, les complémentaires santé remboursent le ticket modérateur. Le fonctionnement de la mutuelle est le même que pour les autres remboursements.

Partenariat avec la complémentaire santé

Certaines compagnies comme Apivia Mutuelle ont noué des partenariats avec des plateformes de téléconsultation et proposent à leurs adhérents de bénéficier de leurs services. Généralement, la téléconsultation est alors intégralement prise en charge par la complémentaire santé.

C’est une alternative intéressante lorsque les conditions pour bénéficier du remboursement par la sécurité sociale ne sont pas remplies par le patient.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies