bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Le budget de la Sécurité sociale de nouveau excédentaire

Depuis 18 ans, le budget de la Sécurité sociale était tous les ans déficitaire.

Le 25 septembre dernier, les ministres de la Santé, Agnès Buzyn, et des Comptes publics, Gérald Darmanin, ont dévoilé le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2019 et ont annoncé un excédent prévisionnel de 700 millions d’euros.

Selon leurs prévisions, nous nous dirigeons vers la fin du « trou de la Sécu » d’ici quelques années.

Quelles conséquences pour les prises en charge des français en matière de santé, de dépendance ainsi que pour les pensions de retraite ?

Vers la fin du « trou de la Sécu »

En 2018, le budget de la Sécurité sociale est encore déficitaire de 1 milliard d’euros. Malgré l’ampleur de cette somme pour le grand public, ce montant est en forte baisse. En suivant cette trajectoire, un excédent de 700 millions d’euros devrait clôturer le budget pour 2019. Ce sera la première fois depuis 2001 que la balance sera positive.

C’est en 2010 que le déficit de la Sécurité sociale a été le plus important. Il atteignait alors le record de 28 milliards d’euros.

D’après les prévisions du gouvernement, la dette de la Sécurité sociale devra être totalement apurée en 2024.

Concrètement, en 2019, seules les branches vieillesse, accidents du travail et famille seront excédentaires. La branche maladie continuera d’être déficitaire à hauteur de 500 millions d’euros (au lieu de 900 millions cette année). Progressivement, elle devrait suivre le même chemin que les trois autres branches.

Les pistes d’investissement pour les prochains bénéfices

Interrogés par les journalistes sur l’utilisation des sommes excédentaires des prochains budgets de la Sécurité sociale, les ministres de la Santé et des Comptes publics, ont mis l’accent sur la nécessité d’améliorer les retraites et la prise en charge de la dépendance.

Il faut rappeler que la perte d’autonomie est considérée actuellement comme une question de santé publique de premier plan. Certains appellent même à la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale.

En effet, la prise en charge actuelle est insuffisante pour permettre aux familles d’offrir des conditions de vie adaptées à leurs proches dépendants. C’est pourquoi un nombre croissant de français choisit de souscrire une assurance dépendance.

Dès 2019, une partie de cet excédent va être investie dans les hôpitaux

  • l’allongement du congé maternité pour les travailleuses indépendantes ;
  • des fonds alloués aux Ehpad ;
  • l’exonération des heures supplémentaires des cotisations salariales vieillesse (de base et complémentaire) ;
  • la mise en place du reste à charge zéro ;
  • etc.

Par ailleurs, une partie des excédents va également être utilisée pour combler le déficit du budget de l’Etat français. C’est ainsi que certains allègements de cotisations sociales seront uniquement supportés par la Sécurité sociale. Auparavant, ils étaient compensés par des versements de l’Etat. Les sommes excédentaires devront pouvoir les absorber.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.