bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Déremboursement des médicaments : une hausse des prix constatée

Lorsque la Haute Autorité de la Santé (HAS) estime qu’un médicament a un service médical rendu insuffisant, celui-ci n’est plus remboursé par la sécurité sociale. De plus en plus de médicaments sont ainsi déremboursés.

Le 28 février dernier, la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère de la Santé) a publié une étude montrant un lien entre le déremboursement des médicaments et l’augmentation de leur prix de vente.

Augmentation du prix des médicaments déremboursés

L’étude de la Drees s’est attaché au marché du médicament entre 2010 et 2016. En 2016, le chiffre d’affaires des médicaments vendus dans les pharmacies de ville est de 20 milliards d’euros. Les médicaments non remboursés représentent 10,7 % de ce chiffre d’affaires. Alors que le chiffre d’affaires total est en recul, celui généré par la vente de médicaments non remboursés augmente.

La Drees a relevé deux explications à cette situation

  • le nombre croissant de médicaments déremboursés ;
  • l’augmentation du prix des médicaments déremboursés.

Ainsi, le déremboursement des médicaments conduirait les laboratoires à augmenter leur prix de vente. Pour illustrer ce raisonnement, la Drees s’est particulièrement attardée sur l’année 2011 qui a vu un grand nombre de médicaments déremboursés. Elle constate que sur l’année 2011, l’augmentation moyenne du prix des médicaments ayant fait l’objet d’un déremboursement est de 39 %.

Quelle prise en charge des médicaments non remboursés par les complémentaires santé ?

Bien que l’Assurance maladie ne prenne plus en charge ces médicaments, il est possible d’obtenir un remboursement total ou partiel de la part de sa complémentaire santé. Cette prise en charge n’est pas automatique. Elle dépend des garanties souscrites par l’assuré.

Cette prise en charge peut prendre deux formes

  • la complémentaire santé propose un forfait qui permet de rembourser tous les médicaments non remboursables par la sécurité sociale : cette prise en charge est généralement plafonné à un montant annuel qui varie selon l’offre d’assurance santé souscrite ;
  • la complémentaire santé propose un forfait qui ne prend en charge que certains médicaments non remboursés spécifiques comme les pilules de 3ème génération, les médicaments contre l’ostéoporose ou encore les veinotoniques.

Dans ce dernier cas, cette prise en charge partielle entre, le plus souvent, dans le cadre d’un forfait prévention.

Certaines personnes peuvent également faire le choix de se passer de prise en charge et d’assumer seules le coût de ces médicaments déremboursés. C’est une solution qui peut s’avérer très onéreuse.

Il est donc recommandé de vérifier que sa complémentaire santé prévoit une prise en charge des médicaments non remboursés. C’est un point qui risque de devenir essentiel car le déremboursement des médicaments est en hausse constante.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies