bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Cotisations assurance santé : une augmentation confirmée

Augmentation des primes d’assurance santéSelon l’UFC Que Choisir, les cotisations des complémentaires santé ont bien augmenté en 2019. On assiste à une hausse moyenne de 2,1 % qui devrait se confirmer d’ici 2020.

Pour rappel, certains assurés avaient reçu en fin d’année 2018 des appels de cotisations mentionnant une augmentation des primes d’assurance. Celle-ci était généralement motivée par la mise en œuvre de la réforme 100 % Santé.

Le gouvernement était alors monté au créneau pour s’assurer que les complémentaires santé n’allaient pas impacter les frais générés par cette réforme sur le montant des primes d’assurances.

Les organismes représentant les complémentaires santé s’y étaient engagés. Ont-ils respecté cet engagement ? A quoi est due cette augmentation des cotisations d’assurance santé ? Quels sont les contrats de complémentaire santé touchés par cette hausse ?

Les raisons de cette hausse des cotisations des complémentaires santé

Plusieurs justifications peuvent être apportées à cette hausse des primes d’assurance santé sur l’année 2019 et probablement 2020.

Il peut s’agir d’une augmentation qui prend en compte les besoins croissants des assurés en termes de prise en charge. Elle est alors liée au vieillissement de la population ainsi qu’à la hausse du nombre de malades chroniques qui nécessitent des traitements longs et couteux. Il est donc normal que les complémentaires santé répercutent le coût de ces prises en charge sur le tarif des contrats.

Cette hausse des primes d’assurance santé s’explique également, en partie, par une augmentation des frais de gestion des dossiers. D’ailleurs, ces derniers augmentent régulièrement d’année en année.

Mais il semble que l’incidence de la réforme 100 % Santé ne soit pas neutre au niveau du coût des complémentaires santé. Cette prise en charge à 100 % de certaines dépenses onéreuses comme les lunettes, les prothèses dentaires ou encore les appareils auditifs n’est pas absorbée en totalité par la sécurité sociale.

Pour bénéficier d’un remboursement à 100 % sans reste à charge, les patients devront compter sur leur mutuelle qui devra participer à cette nouvelle prise en charge.

On estime que cette réforme va couter environ 250 millions d’euros aux complémentaires santé. Il est fort probable qu’elles cherchent à amortir cette dépense.

Les assurés les plus concernés par cette augmentation des primes d’assurance santé

Tous les assurés ne sont pas égaux face à cette augmentation. Les premières informations parues sur ces augmentations des cotisations de complémentaire santé montraient que deux types de contrats étaient particulièrement touchés

  • les mutuelles à ticket modérateur : il s’agit des premiers niveaux de garanties ou des complémentaires santé low cost qui ne proposent qu’une prise en charge minimale à hauteur de 100 %. Ils seront donc particulièrement impactés par la réforme 100 % Santé qui vise principalement les personnes aux faibles revenus ;
  • les mutuelles seniors : avec les assurés ayant des revenus limités, ce sont les seniors qui sont le plus concernés par la réforme 100 % Santé. En effet, les postes de soins visés par cette prise en charge à 100 % les concernent en premier lieu, notamment les aides auditives.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Je calcule ma cotisation

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies